Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Dimanche 25 Septembre 2016

UMCE : l’allée des Eudistes voit le jour!

L’immense contribution de la congrégation des Eudistes à Edmundston sera immortalisée par l’installation d’un panneau de signalisation affichant le nom « Allée des Eudistes » qui désigne l’accès routier principal du campus d’Edmundston de l’Université de Moncton donnant sur le boulevard Hébert. Trois pères eudistes étaient présents lors du dévoilement. La photo nous fait voir, à la gauche du panneau, Mgr François Thibodeau et les pères Louis-Antoine Lachance et Aurèle Godbout. À la droite, Cyrille Simard, maire de la Ville d’Edmundston; Raymond Théberge, recteur et vice-chancelier de l’Université de Moncton, et Jacques Paul Couturier, vice-recteur du campus d’Edmundston.
Agrandir l'image
La contribution des Eudistes à l’essor de la ville d’Edmundston et à l’enseignement postsecondaire a été immortalisée par le dévoilement de la nouvelle « Allée des Eudistes » à l’occasion des festivités du 70e anniversaire de la fondation du Collège Saint-Louis, le dimanche 25 septembre à l’Université de Moncton, campus d’Edmundston (UMCE).

L’allée des Eudistes désignera la voie de circulation qui dessert trois édifices de l’UMCE à partir du boulevard Hébert, soit le pavillon de foresterie, le pavillon Louis-A.-LeBel et le pavillon Simon-Larouche.

« La congrégation des Eudistes a contribué de manière exceptionnelle au développement de la ville d’Edmundston et de tout le nord-ouest du Nouveau-Brunswick durant la deuxième moitié du 20e siècle. Les Eudistes ont fondé en 1946 le Collège Saint-Louis, un geste audacieux, qui a permis de doter la population du nord-ouest de la province d’un collège classique francophone, terreau d’un futur établissement universitaire », a expliqué le vice-recteur de l’UMCE, Jacques Paul Couturier.

À ce jour, la contribution des Eudistes à l’enseignement supérieur dans le nord-ouest du Nouveau-Brunswick a été soulignée par la désignation du plus ancien pavillon de l’UMCE du nom du recteur fondateur de l’établissement, le père Simon Larouche. Par contre, les pères eudistes n’ont pas été reconnus en tant que groupe par une désignation toponymique. On ne retrouve pas le nom « Eudistes » dans la toponymie de la municipalité ou sur le Campus – pas de nom de rue, d’avenue ou de parc – pour souligner l’apport d’un groupe qui a changé le visage de l’enseignement postsecondaire au Nouveau-Brunswick et la destinée de la communauté francophone du Nord-Ouest.

Présentée par l’Association des anciennes, anciens et ami.e.s (AAASLM), de concert avec la direction de l’UMCE, la proposition visait à combler cette lacune.

- 30 -

Renseignements : Hugues Chiasson, coordonnateur des communications à l’UMCE (hugues.chiasson@umoncton.ca; 506 737-5050, poste 5034)
Source : Service des communications, Campus d'Edmundston
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.