Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 06 Septembre 2016

Jules Joseph S. de TIBEIRO à la conférence internationale Big Data: Modeling, Estimation and Selection

Agrandir l'image
Le professeur Jules J. S. de Tibeiro, de l’Université de Moncton, campus de Shippagan, a participé aux ateliers de la conférence internationale Big Data: Modeling, Estimation and Selection qui a eu lieu les 9 et 10 juin 2016 à l’École Centrale de Lille, campus 1 (Villeneuve d’Ascq).

L’expression « Big Data » fait référence au problème complexe de l’exploitation minière de très vastes ensembles de données hétérogènes dans le but d’effectuer l’apprentissage automatique ou de détecter les liens intéressants et des signaux insoupçonnées qui s’y rattachent. De nombreux problèmes mathématiques différents ont été abordés lors de ces ateliers de deux jours. Le but de ces ateliers était de présenter des solutions récentes au sujet des ensembles de données ÉNORMES et d’envisager par la même occasion de nouvelles perspectives sur des programmes et des collaborations de recherche entre les universités et les grandes écoles de France.

Atelier de deux jours :

∙ Premier jour : tutoriels sur les questions de données volumineuses
∙ Deuxième jour : conférences de recherche

Le phénomène, qu’on appelle communément aujourd’hui le « Big Data », ou données massives, appelle une vision globale, c’est-à-dire non limitée aux seuls aspects informatiques par exemple, même si ce phénomène tire essentiellement son origine dans l’accroissement des moyens informatiques et numériques à un cout toujours plus réduit.

Les « data scientists » doivent imaginer de nouveaux algorithmes pour maitriser les volumes, la vitesse et la variabilité de ce qu’on qualifie de déluge numérique. Il faudra bien avoir conscience qu’aucun domaine n’échappe à cette actuelle accumulation de données numériques, ce qui justifie pleinement l’intérêt d’un aperçu global. On peut citer une liste bien longue mais qui donne l’ampleur sociétale du phénomène : commerce et affaires (système d’information d’entreprise, banques, transactions commerciales, systèmes de réservation…), gouvernements et organisations (lois, règlementations, standardisations, infrastructures…), loisirs (musique, vidéo, jeux, réseaux sociaux…), sciences fondamentales (astronomie, physique et énergie, génome…), santé (dossier médical, bases de données du système de sécurité sociale…), environnement (climat, développement durable, pollution, alimentation…), humanités et sciences sociales (numérisation du savoir, littérature, histoire, art, architectures, données archéologiques…). La liste des domaines en question est loin d’être exhaustive!

Le professeur Jules J. S. de Tibeiro se dit ravi de cette belle rencontre riche en évènements, notamment dans la nouvelle orientation de ses activités de recherche portant sur l’Analyse de données symboliques (ADS).
Source : Service des communications, Campus de Shippagan
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.