Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Jeudi 25 Août 2016

La formation bat son plein au laboratoire de physique computationnelle et photonique (LPCP) de l'UMCS

De gauche à droite, les étudiants Jérémie Belliveau (1er cycle) et Marc-André Albert (2e cycle).
Agrandir l'image
Le Groupe de recherche en physique computationnelle et photonique (GPCP) de l’Université de Moncton, campus de Shippagan (UMCS), composé des professeurs Stéphane Laulan et Samira Barmaki, fait une grande place à la formation et à l'encadrement d'étudiants des trois cycles universitaires.

Durant l’été, Le Groupe a accueilli Jérémie Belliveau, étudiant au baccalauréat ès sciences (physique) à l’Université de Moncton. Originaire d’Allardville, Jérémie a effectué sa première année universitaire à Shippagan en 2014-2015 pour ensuite poursuivre ses études à Moncton. Durant son stage de recherche, il a tout d’abord été formé en physique computationnelle et a ensuite mené des travaux sur la modélisation de différentes formes d’impulsions lasers. Jérémie, qui a bien apprécié son stage, reviendra l’été prochain pour continuer sa formation et poursuivre ses travaux de recherche au sein du Groupe.

Marc-André Albert, étudiant en deuxième année de maitrise ès sciences (physique) à l’Université de Moncton, a pour sa part continué son projet de thèse sur « Le traitement numérique des corrélations électroniques dans les atomes ». Originaire de Bouctouche, Marc-André a commencé ses études de maitrise au sein du Groupe en septembre 2015 et poursuivra ses travaux au Laboratoire de physique computationnelle et photonique (LPCP) de l’UMCS jusqu’à sa soutenance prévue à la fin de la session d’hiver 2017.

Salima Hennani, étudiante au doctorat, continue quant à elle ses travaux de thèse sur « Le contrôle de la dynamique électronique dans les molécules ». Salima, après avoir obtenu sa maitrise avec les professeurs Laulan et Barmaki, poursuit son doctorat en codirection entre le Département de chimie de l’Université Laval de Québec et le LPCP de l’UMCS.

Quant à Adil Driouach, étudiant inscrit en première année de maitrise ès sciences (physique) à l’Université de Moncton en septembre 2016, vient tout juste de se joindre au Groupe. Son projet de thèse pour la période 2016-2018 portera sur « Le calcul de la structure énergétique des molécules diatomiques ».
Autres photos (haute résolution) :Photo 1
Source : Service des communications, Campus de Shippagan
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.