Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Jeudi 21 Juillet 2016

Marie-Andrée Giroux est nommée titulaire de la Chaire de recherche K.-C.-Irving en sciences de l’environnement et développement durable

Agrandir l'image
Marie-Andrée Giroux a été nommée titulaire de la Chaire de recherche K.-C.-Irving en sciences de l’environnement et développement durable de l’Université de Moncton pour un mandat de cinq ans.

« L’environnement figure parmi les axes de développement prioritaire à l’Université de Moncton et la chaire K.-C.-Irving est une pierre angulaire dans la recherche dans ce domaine, souligne le recteur et vice-chancelier, Raymond Théberge. Grâce à sa formation et son expertise, Mme Giroux saura jouer un rôle de premier plan dans la réalisation des objectifs de la chaire. »

« Un défi auquel font actuellement face les spécialistes en environnement est de répondre aux besoins actuels des sociétés humaines sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs, souligne Marie-Andrée Giroux. Pour mieux relever ce défi, mon programme de recherche permettra d’approfondir notre compréhension de l’impact des activités anthropiques comme l’agriculture et la foresterie sur les populations animales revêtant une importance économique, sociale et écologique. »

La Chaire de recherche K.-C.-Irving a comme mandat de contribuer au développement et à la mobilisation des connaissances ainsi qu’à la formation de scientifiques bien outillés pour faire face aux défis des enjeux environnementaux et du développement durable. Le programme de recherche mis en place tient compte des enjeux locaux, régionaux, nationaux et internationaux et est alimenté par les besoins scientifiques, sociaux et économiques de la société civile. La Chaire favorise une approche à la fois interdisciplinaire et intégrée face aux questions entourant l’environnement, la société et l’économie, tout en oeuvrant principalement à partir d’une expertise en sciences naturelles nourrie par les autres types de connaissances. Les approches écosystémiques, l’interdisciplinarité, la mobilisation des connaissances, la responsabilité citoyenne ainsi que la gouvernance à tous les échelons territoriaux font partie des principes qui guident les activités de la Chaire.

Au moment de sa nomination, Mme Giroux était chercheure postdoctorale en biologie à l’Université du Québec à Rimouski et chargée d’enseignement à la Faculté des sciences de l’Université de Moncton.

Elle détient un doctorat en biologie de l’Université Laval (2014), de même qu’une maîtrise en gestion de la faune et de ses habitats (2007) et un baccalauréat en biologie (2004) de l’Université du Québec à Rimouski.

Pour obtenir plus de renseignements, visitez le www.umoncton.ca/recherche/node/28, sous
Chaire de recherche K.-C.-Irving en sciences de l’environnement et développement durable.



Source : Service des communications, affaires publiques et marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.