Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Vendredi 17 Juin 2016

Une étudiante de 1er cycle en biochimie travaille sur le développement de nouveaux matériaux composites biodégradables

Dans l'ordre habituel, on peut voir Yahia Djaoued, Chloé Comeau et Marie-Hélène Thibault.
Agrandir l'image
Le Laboratoire de recherche en matériaux et micro-spectroscopie Raman et FTIR désire souhaiter la bienvenue à Chloé Comeau, une étudiante de deuxième année en biochimie à l’université de Moncton. Chloé, dont le dossier académique exceptionnel lui a valu une bourse prestigieuse de 1er cycle du CRSNG, effectue un stage d’une durée de seize semaines sous la supervision des professeurs Marie-Hélène Thibault et Yahia Djaoued. Elle travaille sur le développement de nouveaux matériaux composites biodégradables et leurs utilisations en ingénierie tissulaire. L’ingénierie tissulaire fait donc appel au développement de nouveau matériaux biodégradables agissant comme substituts temporaires pouvant restaurer, maintenir et améliorer la fonction de tissus endommagés.
Source : Service des communications, Campus de Shippagan
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.