Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Samedi 21 Mai 2016

Science infirmière : Isabelle Wallace s’illustre à nouveau!

Isabelle Wallace, à gauche, a obtenu la plus haute moyenne dans les cours cliniques parmi les étudiantes et étudiants sortants en science infirmière de l’UMCE. Elle a reçu son prix d’Odette Comeau-Lavoie, experte-conseil principale en règlementation de l’Association des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick.
Agrandir l'image
L’année universitaire 2015-2016 en aura été une de rêve pour Isabelle Wallace qui a remporté trois honneurs lors du souper de fin d’année des étudiantes et étudiants sortants du baccalauréat en science infirmière de l’Université de Moncton, campus d’Edmundston (UMCE), le vendredi 20 mai.

L’étudiante de la Première Nation malécite du Madawaska a obtenu la plus haute moyenne dans les cours cliniques, ce qui lui a valu des prix de l’Association des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick ainsi que de l’Hôpital régional d’Edmundston.

Isabelle Wallace a également remporté un prix du Secteur science infirmière pour avoir maintenu la deuxième plus haute moyenne globale en science infirmière. Qui plus est, elle a été choisie par ses pairs comme la finissante s’étant le plus démarquée par son sens de leadership et par son implication active dans les activités parascolaires. Elle a partagé cet honneur avec l’étudiante Nadia Poteau, d’Haïti. Les deux étudiantes ont reçu des bourses du Syndicat des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick.

Le mois dernier, à l’occasion du Gala du mérite étudiant Bleu et Or à l’UMCE, Isabelle Wallace avait été proclamée la personnalité de l’année, honneur remis à une étudiante ou un étudiant qui termine ses études au Campus et qui, pendant son séjour, s’est démarqué de façon importante dans plusieurs volets de la vie étudiante, et ce, en maintenant un rendement académique supérieur. Elle avait aussi remporté le Prix de l’implication de l’AGÉÉUMCE.

D’autres honneurs ont été décernés au cours de la soirée à laquelle participaient 19 finissantes et deux finissants du programme de quatre ans et de nombreux invités et membres du personnel du Secteur science infirmière. Julie Bédard, d’Edmundston, s’est particulièrement distinguée en obtenant la plus haute moyenne globale parmi les finissantes et finissants. Elle recevra son prix des mains du recteur de l’Université de Moncton lors de la collation des grades du campus d’Edmundston, le samedi 21 mai.

Par ailleurs, Christine Bonenfant, de Saint-Basile, a reçu un prix du Conseil d’administration de l’Hôpital régional d’Edmundston pour avoir maintenu la deuxième plus haute moyenne dans les cours cliniques. Marie-Eve Francœur, de Sainte-Anne-de-Madawaska, a pour sa part obtenu la troisième plus haute moyenne dans les cours cliniques, ce qui lui a valu un prix des Résidences Jodin/Domaine des bâtisseurs.

La chef du Secteur science infirmière, Anne Charron, s’est adressée aux étudiantes et étudiants finissants en vantant les héros du jour et en soulignant l’important rôle qu’elles et ils seront appelés à jouer.

« L’obtention tant méritée de ce diplôme que vous recevrez lors de la collation des grades, le 21 mai, se traduit par votre essor vers l’exercice de la profession infirmière qui vous tend les bras. Nous sommes persuadés que vous serez en mesure de procurer des soins de haute qualité aux gens d’ici et d’ailleurs. Vos savoirs, vos compétences, votre professionnalisme, sans oublier votre compassion seront des plus prisés et convoités », a-t-elle mentionné.

« Avec l’approche par compétences de notre programme de baccalauréat en science infirmière, a indiqué Mme Charron, vous êtes armés pour affronter les plus grands vents du système de santé et de la profession. Les milieux de soins qui vont ont accueilli nous le confirment. Vous faites preuve d’un entregent raffiné, d’une débrouillardise hors pair, votre jugement clinique est aiguisé et vous avez l’esprit d’équipe. Ne perdez pas ces précieuses qualités, continuez plutôt à les peaufiner au maximum. »

Un des moments forts de la soirée a été les hommages rendus à deux professeures qui prennent leur retraite après plus de quatre décennies de leur vie professionnelle consacrée à la science infirmière, soit Patricia Cormier (contribution de 40 ans) et France L. Marquis (contribution de 44 ans).

- 30 -

Source : Hugues Chiasson, coordonnateur des communications (506 737-5034 – b)
Autres photos (haute résolution) :Photo 1
Source : Service des communications, Campus d'Edmundston
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.