Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 23 Mars 2016

Le Prix Vo-Van de la meilleure thèse de l’année 2015 est remis à Manon Jolicoeur

La photo nous fait voir, de gauche à droite, Lise Dubois, doyenne de la Faculté des études supérieures et de la recherche et vice-rectrice adjointe à la recherche de l’Université de Moncton; Marianne Cormier, doyenne de la Faculté des sciences de l’éducation et directrice de la thèse gagnante; André Samson, vice-recteur à l’enseignement et la recherche; Manon Jolicoeur, lauréate du Prix Vo-Van de la meilleure thèse de l’année; et Mireille Leblanc, vice-doyenne de la faculté des études supérieures et de la recherche.
Agrandir l'image
La Faculté des études supérieures et de la recherche a remis le Prix Vo-Van de la meilleure thèse de l’année 2015 à Manon Jolicoeur lors d’une cérémonie tenue récemment au cours de laquelle Mme Jolicoeur a présenté un résumé de sa thèse intitulée « L’impact de cercles de lecture au sein d’équipes de hockey de garçons de neuf et dix ans du Nouveau-Brunswick francophone ». Cette thèse a été complétée sous la direction de la professeure Marianne Cormier.

Sommaire de la thèse
La thèse de madame Jolicoeur visait à mesurer l’impact des cercles de lecture au sein des équipes de hockey sur la motivation à lire, sur la perception de compétence en lecture et sur le développement de compétences en compréhension de l’écrit. De plus, elle cherchait à comprendre l’expérience des sujets à travers ce projet communautaire. Afin d’arriver à des résultats riches et nuancés, un devis de recherche mixte a été adopté. L’analyse des données recueillies dans le cadre de cette recherche fait ressortir des résultats prometteurs. La motivation intrinsèque à lire des joueurs-lecteurs ayant participé au cercle de lecture avec leur équipe a augmenté de manière significative entre le début et la fin du traitement quasi expérimental et s’est maintenue six mois après la fin du projet. Il en va de même pour la motivation extrinsèque à lire par régulation identifiée, l’intervention engendre un effet positif significatif pendant la durée du cercle de lecture qui est maintenu six mois plus tard. Les joueurs-lecteurs du groupe expérimental ont vu également leur perception de compétence en lecture augmenter de manière significative entre le début et la fin du cercle de lecture. Six mois plus tard, leur niveau de perception de compétence en lecture se maintenait toujours. Le volet qualitatif de cette étude a permis de mettre en lumière des éléments qui motivaient les participants à s’engager dans ce dispositif de lecture : l’intérêt pour les livres proposés, le rôle des parents, l’ascendant de l’entraineur, les discussions, la pression des pairs, le désir d’améliorer leurs résultats scolaires et l’intérêt pour la lecture en général.

Les résultats obtenus permettent de penser que ce dispositif constitue un moyen intéressant pour prévenir la démotivation en lecture des garçons et les problèmes qui en découlent.

Madame Jolicoeur occupe actuellement le poste de chargée de cours et de chercheuse à l’Université de Montréal.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.