Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 16 Mars 2016

Soutenance de thèse de doctorat en études littéraires

La photo nous fait voir, de gauche à droite, Elie Ndoki Ngulu et Raoul Boudreau, codirecteurs; Denis Bourque, président; Benjamin Kalenda, doctorant; Ozouf Sénamin Amedegnato (University of Calgary), examinateur externe; ainsi que Hélène Destrempes et Janine Gallant, examinatrices internes.
Agrandir l'image
Le 4 mars 2016, Benjamin Kalenda a soutenu avec succès sa thèse de doctorat en études littéraires intitulée Analyse narratologique énonciative de l’identité plurielle dans les romans congolais et acadien : œuvres de Pie Tshibanda et de Jacques Savoie, qui examine le discours révélant l’appartenance des personnages à différentes cultures.

Cette thèse se fonde sur l’hypothèse générale du choix à travers lequel des individus empruntent à des cultures étrangères certaines valeurs positives pour faire face au malaise qu’ils ressentent et qui, parfois, résulte de leur curiosité à découvrir de nouvelles valeurs. Pour en rendre compte, la thèse analyse les romans intitulés Je ne suis pas sorcier!, Un cauchemar, Un fou noir au pays des Blancs et Raconte-moi Massabielle dans leurs contextes d’émergence et montre comment leurs dispositions, leurs positions et leurs actions dessinent une voie qui conduit à l’identité plurielle des personnages.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.