Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Bookmark and Share
Mercredi 16 Mars 2016

Soutenance de thèse de doctorat en études littéraires

La photo nous fait voir, de gauche à droite, Elie Ndoki Ngulu et Raoul Boudreau, codirecteurs; Denis Bourque, président; Benjamin Kalenda, doctorant; Ozouf Sénamin Amedegnato (University of Calgary), examinateur externe; ainsi que Hélène Destrempes et Janine Gallant, examinatrices internes.
Agrandir l'image
Le 4 mars 2016, Benjamin Kalenda a soutenu avec succès sa thèse de doctorat en études littéraires intitulée Analyse narratologique énonciative de l’identité plurielle dans les romans congolais et acadien : œuvres de Pie Tshibanda et de Jacques Savoie, qui examine le discours révélant l’appartenance des personnages à différentes cultures.

Cette thèse se fonde sur l’hypothèse générale du choix à travers lequel des individus empruntent à des cultures étrangères certaines valeurs positives pour faire face au malaise qu’ils ressentent et qui, parfois, résulte de leur curiosité à découvrir de nouvelles valeurs. Pour en rendre compte, la thèse analyse les romans intitulés Je ne suis pas sorcier!, Un cauchemar, Un fou noir au pays des Blancs et Raconte-moi Massabielle dans leurs contextes d’émergence et montre comment leurs dispositions, leurs positions et leurs actions dessinent une voie qui conduit à l’identité plurielle des personnages.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2018, Université de Moncton. Tous droits réservés.