Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 01 Mars 2016

Le legs des Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph

Florence Ott, professeure en gestion de l’information, entourée des Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph de Tracadie lors de sa conférence à la bibliothèque de Tracadie, le 23 février 2016.
Agrandir l'image
Dans le cadre des journées du patrimoine consacrées au « Legs de leadership », Florence Ott, professeure en gestion de l’information a été invitée par la bibliothèque et le cercle de généalogie de Tracadie à faire une conférence sur l’héritage laissé par les Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph. Une quarantaine de personnes a assisté à cette présentation en présence de la communauté des religieuses hospitalières de Tracadie très concernée par le sujet. Les religieuses ont apprécié le travail réalisé à partir de leurs archives qui sont essentielles pour éclairer leur œuvre.

La conférencière a fait un survol historique des différentes fondations du nord-est du Nouveau-Brunswick en commençant par l’Hôtel-Dieu de Tracadie et l’arrivée des hospitalières pour soigner les lépreux en 1868, l’ouverture d’un dispensaire la même année faisant de Tracadie le premier hôpital francophone de la province. Elle a aussi évoqué l’éducation avec la première école ouverte en 1873 qui a fonctionné une douzaine d’année puis de l’orphelinat et enfin de l’Académie Sainte-Famille qui, entre 1912 et 1967, a été une maison d’enseignement dirigée par les hospitalières. Par la suite, il a été question de l’Hôtel-Dieu de Campbellton et de la première école d’infirmières créée en 1916 puis de l’Hôtel-Dieu de Bathurst.

Pour rester dans le thème de l’héritage plusieurs biographies de religieuses ont alimenté la conférence. Ainsi, sœur Amanda Vigier, dite Saint-Jean-de-Goto (1845-1902), pharmacienne, âgée de 23 ans à son arrivée à Tracadie en 1868, est la plus jeune des six sœurs hospitalières venues de Montréal, mais c’est elle qui édifie et consolide à la fois l’œuvre et la communauté. Marie-Anne Doucet (1851-1934), née à Bathurst, se présente à 25 ans, au noviciat des sœurs hospitalières. Elle est la première religieuse hospitalière acadienne à enseigner chez les sœurs et la première Acadienne à devenir supérieure. Elle sera la cheville ouvrière de la construction de l’Académie. Comme elle craint que les travaux ne soient pas achevés pour septembre 1912, elle demande la permission de la mère supérieure pour peindre une partie de la maison, des classes et des corridors. Sœur Eva St-Albert (1894-1975), très instruite, monte le cours commercial en 1922 à l’Académie Sainte-Famille, réussit son diplôme d’infirmières et devient directrice de l’hôpital avant d’aider à la fondation du Sanatorium Notre-Dame-de-Lourdes à Bathurst. On l’envoie ensuite s’occuper de la léproserie de San Pablo au Pérou. Sœur Anastasia Carroll dirige l’école d’infirmières de Campbellton entre 1920 et 1927 qu’elle conduit à l’excellence. Elle couronne son œuvre par la réorganisation de l’École d’infirmières de l’Hôtel-Dieu de Montréal au point de vue de la technique du soin des malades. Ses notes de cours sont colligées par sœur Allard de l’Hôtel-Dieu de Montréal et publiées dans un manuel intitulé en français « Technique du soin des malades ». Il va être longtemps le seul de ce genre dans le monde hospitalier francophone. Sœur Fauteux sera professeure de musique durant 36 ans et formera de nombreuses musiciennes dont Marie-Esther Robichaud. Sœur Dorina Frigault créera le musée historique de Tracadie et, comme beaucoup d’autres, formera des cohortes d’infirmières.

On ne peut que rendre hommage à toutes ces religieuses hospitalières qui ont tant apporté à la communauté acadienne et continuer à étudier leur œuvre qui reste liée à l’histoire des soins et de l’éducation des francophones du Nouveau-Brunswick.

-30-

Information :
Florence Ott, professeure en gestion de l'information
506 336-3400, poste 3435
florence.ott@umoncton.ca
Source : Service des communications, Campus de Shippagan
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.