Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 16 Février 2016

La Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen accueille des résidences de recherche et de création

L’inventaire est un projet qui offre l’occasion d’explorer la collection de la Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen. Parallèlement à un travail d’identification, de conservation et de documentation qui sera entrepris par l’équipe de la galerie, des résidences de chercheurs et d’artistes seront accueillies.

The Keeping Myself Company presents Been Trying To Meet You: a silent film in eight movements est le projet de Sophia Bartholomew, artiste, se déroulant jusqu’au 31 mars 2016. S’intéressant aux objets non-identifiables de la collection qu’elle documentera en photographies, l’artiste réalisera un court métrage d’animation mettant en scène quelques-uns de ces objets. Le projet résultera en une projection du film et une publication incorporant la documentation photo à un texte écrit en collaboration avec l’artiste australienne Emma Hicks.

Elise Anne LaPlante, historienne de l’art et commissaire, propose un projet de recherche qui s’intitule Interstice(s) dont les objectifs sont de cibler une époque ou une partie de la collection où les interstices sont marquants, de combler les interstices par la documentation et les archives et de rédiger un texte témoignant des recherches du projet. Cette résidence se poursuit jusqu’au 31 mars 2016 et contribuera au développement et à l’écriture de l’histoire de l’art acadien.

Jusqu’au 23 février 2016, Marjolaine Bourgeois, artiste, réalisera une œuvre inspirée d’une œuvre de la collection dans un projet qui s’intitule Je(u). Par la photo, l’estampe, le découpage, l’assemblage, etc., l’artiste interprétera, comme un musicien interprète une pièce musicale, une œuvre de son choix, d’un ou d’une artiste de la collection.

L’artiste Julie Caissie propose la réalisation d’un portrait de l’inventaire, par un exercice conceptuel de représentation visuelle de l’inventaire de la collection du 22 février au 13 mars 2016. Une vingtaine de catégories de classement d’œuvre seront identifiées et chacune sera représentée par une couleur spécifique. Chaque œuvre de la collection sera ainsi représentée visuellement par une tache colorée par la couleur spécifique qui est attribuée à la catégorie dans laquelle elle appartient. Ce réseau de taches colorées sera un exercice à la fois méditatif, systématique et instinctif.

Julie Lynne Drisdelle, chargée de cours en histoire de l’art, produira une liste des œuvres de la collection situées dans les endroits publics de certains bâtiments de l’Université de Moncton. Cet exercice permettra de faire mieux connaître les œuvres de la collection exposées sur le campus de Moncton.

Au terme des projets, les participantes aux résidences seront invitées à présenter le résultat de leurs recherches lors d’un événement public qui aura lieu à la galerie.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.