Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Lundi 04 Janvier 2016

Des étudiantes et étudiants présents et acteurs dans le système scolaire public

La photo fait voir, assises, de gauche à droite : Roxanne St-Onge, Karine Desjardins, Karine Gagné, Valérie Michaud, Jessica Raymond, Maggie Gagnon, Florence Payer-Lépine et Christina Gallant. Debout : Robert Levesque, chef du Secteur éducation et kinésiologie, Marc Basque, professeur-chercheur en éducation, Vicky Bouffard-Levasseur, professeur en kinésiologie, Renée Guimond-Plourde, professeure-chercheuse en éducation, Gabrielle Desjardins, Joannie Cyr, Félix St-Onge et Renée Kavanaugh.
Agrandir l'image
Les étudiantes et étudiants inscrits dans les trajectoires du baccalauréat en éducation de l’Université de Moncton, campus d’Edmundston (UMCE), s’affichent comme des partenaires à part entière au sein du système scolaire public. Au fil des années, ils sont activement présents et acteurs dans les écoles primaires et secondaires du territoire du District scolaire francophone du Nord-Ouest (DSFNO).

Durant le semestre automne 2015, des projets pédagogiques menés dans différentes écoles ont été couronnés de succès. Les enseignantes de l’école Saint-Jacques, de la polyvalente Cité des jeunes A.-M-Sormany d’Edmundston, de l’école Marie-Gaétane de Kedgwick, ainsi que deux entreprises de la région de Grand-Sault ont généreusement ouvert leurs portes afin que des étudiantes puissent partager leurs connaissances en lien avec le programme d’études Formation personnelle et sociale (FPS), spécifiquement la gestion du stress. Au préalable, les étudiantes ont été accueillies dans les locaux mêmes du DSFNO où elles ont été initiées aux différents programmes d’études en lien avec la santé et ont fait la connaissance des professionnels qui font partie du plan de réussite de tous élèves. Des étudiantes et étudiants de troisième année sont intervenus comme mentors afin de les guider dans la réalisation de ces différents projets pédagogiques.

Ces initiatives de jumelage poursuivent des objectifs multiples : créer des liens entre les étudiantes et étudiants de diverses cohortes et les enseignantes expérimentées afin de faciliter l’intégration dans la profession enseignante; favoriser le développement d’une identité professionnelle dès la rentrée dans le programme du baccalauréat en éducation; créer des occasions encourageant la participation active et créative des étudiantes et étudiants inscrits et de tous les intervenants du milieu professionnel.

Ces projets pédagogiques s’appuient sur la recherche en éducation et s’inscrivent dans le grand chantier de la planification stratégique 2020 de l’Université de Moncton. Concrètement, ils se caractérisent par le fait que des acteurs divers collaborent de manières différentes à la construction de connaissances pour atteindre un objectif d’utilité à la fois scientifique et éducatif, soit celui de la gestion saine du stress au quotidien. Pour la professeure-chercheuse, Renée Guimond-Plourde, de telles interventions initient les étudiantes et étudiants à la recherche dès leur rentrée dans le programme du baccalauréat en leur proposant des occasions uniques de travailler avec des partenaires du DSFNO, des enseignantes expérimentées, des stagiaires, des étudiantes et étudiants qui les ont précédés dans une visée d’apprivoiser la vie concrète de la salle de classe d’aujourd’hui.

- 30 -

Renseignements : Renée Guimond-Plourde, professeure-chercheuse au Secteur éducation et kinésiologie de l’UMCE (506 737-5174; renee.guimond.plourde@umoncton.ca)
Source : Service des communications, Campus d'Edmundston
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.