Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 24 Novembre 2015

Lancement d’une campagne de sensibilisation et d’information publique touchant la santé des hommes


Dre Jalila Jbilou
Agrandir l'image
Dans le cadre du projet Cœur à l’esprit, qui vise la mise en place d’un programme d’intervention ciblant la prévention, la détection précoce et le traitement des troubles de l'humeur, des troubles anxieux et des troubles liés à un traumatisme chez les hommes ayant vécu un événement cardiaque, une séance d’information publique aura lieu le jeudi 26 novembre à 13 h 30 au local 226 du CEPS Louis-J.-Robichaud.

Ce projet cherche également à mieux outiller les milieux de travail ainsi que les cliniciennes et les cliniciens face aux problèmes de santé des hommes pour faciliter la prise en charge et la réinsertion professionnelle d’individus ayant souffert de problèmes cardiaques et mentaux.

Coeur à l’esprit s’inscrit dans le cadre de l’initiative canadienne en santé mentale de la Fondation Movember, qui a accordé, l’an dernier, un financement de trois millions de dollars à un projet de recherche en santé mentale des hommes piloté par la Dre Jalila Jbilou, professeure et chercheuse au Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick et à l’Université de Moncton, ainsi que par trois autres co-chercheurs principaux; le Dr Paul Greenman, de l’Université du Québec en Outaouais ainsi que par Dr Jean Grenier et Dre Marie-Hélène Chomienne de l’Institut de recherche de l’Hôpital Montfort à l’Université d’Ottawa.

« Les fonds reçus de la Fondation Movember ont un impact énorme sur mon travail. Ils me permettent de poursuivre mes recherches en profondeur et de faire de la sensibilisation à grande échelle. Les hommes ayant vécu un événement cardiaque n’osent malheureusement pas parler de leurs émotions et du stress vécu face à cette situation. Ces problèmes de santé qui viennent bouleverser leur vie et celle de leur famille causent beaucoup d’anxiété chez les hommes qui se sentent trop souvent isolés et sans ressources d’aide, souligne Dre Jbilou. Nous souhaitons mettre en place un modèle d’intervention bilingue qui offrira un soutien aux hommes et qui les outillera pour mieux faire face à ces problèmes qui surgissent soudainement dans leur vie. Ce projet vise autant les milieux cliniques que les milieux de travail», ajoute-t-elle.

Au Canada, un Canadien sur cinq vit annuellement un problème de santé mentale, 11 pour cent des hommes vivent une dépression majeure au cours de leur vie et presque 5 pour cent d’entre eux vivront un jour un trouble de l’anxiété.

La Fondation Movember a investi plus de 22,6 millions de dollars dans 27 projets pour la santé mentale et le bien-être des hommes au Canada depuis ses débuts. Les projets sont rendus possibles grâce à la communauté qui fait des dons annuellement à la fondation par l’entremise de diverses campagnes de levée de fonds.

Un fond supplémentaire de 450 000 $ octroyé à ce projet par la Fondation de recherche en santé du Nouveau-Brunswick vient s’ajouter à la somme de 3 millions obtenue par l’équipe du Dre Jbilou.

Pour plus d’informations, prière de communiquer avec Dre Jalila Jbilou, chercheure principale du projet Coeur à l’esprit, par téléphone au (506) 858-4931 ou bien par courriel à l’adresse jalila.jbilou@umoncton.ca
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.