Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 28 Octobre 2015

La 10e édition du projet Les Rencontres qui chantent a lieu au campus de Moncton

Le spectacle de la 10e édition du projet Les Rencontres qui chantent aura lieu le 4 novembre prochain, à 18 h 45, à la salle de spectacle du pavillon Jeanne-de-Valois au campus de Moncton. Ce 10e anniversaire promet de mettre en lumière, encore une fois, les artistes et révélations de la scène francophone canadienne d’aujourd’hui et de demain.

Présenté cette année par Coup de cœur francophone en Acadie, ce projet se fait également en collaboration avec le Service des loisirs socioculturels de l’Université de Moncton dans le cadre de la FrancoFête en Acadie.

Les douze jeunes auteurs-compositeurs-interprètes francophones provenant de la France, des États-Unis, de la francophonie canadienne et du Québec se sont rencontrés en juin dernier en Gaspésie pour participer à une résidence axée sur la création artistique et l’écriture de chansons originales, encadrée par deux artistes mentors : Gaële et Guillaume Arsenault, lors du Festival en chanson de Petite-Vallée.

Ils sont à nouveau réunis, cette fois-ci à Moncton, pour une deuxième résidence de création afin de concevoir un spectacle leur permettant de dévoiler le fruit de leur création artistique.

C’est d’ailleurs avec l’appui et l’expertise des renommés René Cormier (Zones Théâtrales, Centre national des Arts) à la direction artistique, Alan Coté (Festival en chanson de Petite Vallée) à la mise en scène et Louise Beaudoin (Danse Lhasa Danse) à la coordination et la co-direction artistique que les participants donneront le jour à ce spectacle collaboratif unique.

Parmi les artistes de cette 10e cohorte, on découvrira : Buridane et Nevche de la France, Eric John Kaiser des États-Unis (Oregon); Paul Cournoyer de l’Alberta; Le R, Mélanie Brulée et Mclean de l’Ontario; Simon Daniel du Nouveau-Brunswick; Selby Evans de la Nouvelle-Écosse; ainsi que Jonny Arsenault, Oli Laroche et Mademoizelle Philippe du Québec.

Initié en 2006 et né d’une collaboration entre l’ANIM (Alliance nationale de l’Industrie musicale) et le Village en chanson de Petite-Vallée, ce projet aura, depuis ses débuts, permis à une centaine d’artistes d’enrichir leur parcours créatif, de se créer un solide réseau de contacts et de se produire à l’échelle de la francophonie canadienne.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.