Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Lundi 05 Octobre 2015

Des étudiantes de l’École de travail social effectuent un stage au Maroc

La photo nous fait voir les participantes et les participants au Projet Maroc 2015 : Séjour d’initiation au travail social international. La photo prise dans les montagnes de l’Anti-Atlas du Sud du Maroc, village d’Imin Tizight, Province de Tafraout, nous fait voir, de gauche à droite, debout à l’arrière : Véronique Caron-Fournier, Zena Amghar, Maude Whittom, le professeur Etienne Paulin, Mohamed Amghar de la famille d’accueil, Ariane Poirier, Judith Desjardins, Vanessa Savoie et Amélie Frenette. À l’avant, on voit Jessica Cameron-Caissy et Thana Amghar.
Agrandir l'image
En mai 2015, le professeur Etienne Paulin de l’École de travail social de l’Université de Moncton a accompagné un groupe d’étudiantes au Maroc dans le cadre d’un stage d’initiation au travail social international.

« Par le biais de ce genre de séjour, explique le professeur Paulin, l’École de travail social permet à ses étudiantes et ses étudiants d’enrichir leur expérience universitaire et de s’ouvrir sur le monde. Il s’agit d’un aspect essentiel de leur formation dans la mesure où le travail social se fonde sur un ensemble de valeurs et de principes, au premier rang desquels se trouve le respect de la diversité et de la dignité et la valeur inhérente des personnes. »

Le Projet Maroc 2015 visait plus spécifiquement à initier les participantes à la diversité des problématiques sociales et des pratiques d’intervention collective en vigueur au Maroc, afin de leur donner des outils pour reconnaître et respecter l’altérité sociale et culturelle et en tenir compte dans leurs pratiques et leurs interventions. Après avoir été sélectionné, le groupe participant s’est engagé dans une phase de préparation se déroulant entre septembre 2014 et avril 2015, et qui visait à se familiariser avec le contexte local et les enjeux des relations interculturelles.

Une fois au Maroc, les étudiantes sélectionnées, accompagnées par le professeur responsable du projet, ont été à la rencontre d’une dizaine d’associations œuvrant dans des domaines touchant, entre autres, les enfants de la rue, les mères célibataires, les bidonvilles, la promotion et la défense des droits humains, le mouvement culturel amazigh (berbère) et les associations féminines de développement rural.

Le Projet Maroc 2015 a été possible grâce à la collaboration entre l’École de travail social et l’Éducation permanente, d’une part, et le Service de mobilité internationale, d’autre part. Le Bureau de recrutement de l’Université de Moncton au Maroc a également été d’une aide précieuse sur place. De plus, le Vice-rectorat à l’enseignement et à la recherche et le Bureau des relations internationales de l’Université de Moncton ont offert un soutien financier.

Pour de plus amples renseignements au sujet de ce projet, prière de communiquer avec Etienne Paulin, professeur adjoint à l’École de travail social (téléphone : 506-858-4014 ; courriel : etienne.paulin@umoncton.ca).
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.