Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 14 Juillet 2015

L’honorable Brian Gallant et Philippe St-Onge seront honorés par L’alUMni de l’Université de Moncton

La photo nous montre L'honorable Brian Gallant, à gauche, et Philippe St-Onge, à droite.
Agrandir l'image
Dans le cadre de sa Soirée Ovation, qui se tiendra le 22 octobre prochain au Delta Beauséjour de Moncton, L’alUMni de l’Université de Moncton rendra hommage à deux de ses diplômés : Brian Gallant, B.A.A. 2004, LL.B. 2007, et Philippe St-Onge, D.S.S. 2001, B. Sc. 2003 – spécialisation en biologie, M. Sc. 2006 – Biologie.

L’alUMni décernera l’Ordre du mérite des diplômés et diplômées de l’Université de Moncton 2015 à Brian Gallant pour souligner son ascension au poste de premier ministre du Nouveau-Brunswick, à titre de diplômé de l’Université de Moncton. Cette distinction honorifique, remise annuellement depuis 1973, reconnaît la contribution exceptionnelle d’une ou d’un diplômé qui, par ses activités professionnelles et ses actions sociales, fait honneur à l’Université de Moncton et à sa profession.

« L’alUMni est heureuse de rendre hommage à Brian Gallant, dont le parcours fort remarquable l’a amené à être élu 33e premier ministre du Nouveau-Brunswick », a déclaré le président de L’alUMni, Stéphane Robichaud. « Pendant ses années d’études à l’Université de Moncton, Brian Gallant a fait preuve de leadership en s’engageant pleinement au sein de la vie étudiante et en participant à de nombreuses activités. Il a été notamment président de la FÉÉCUM et vice-président de l’Alliance étudiante du Nouveau-Brunswick. »

Il a également été président de l’Association étudiante de la Faculté d’administration et membre de l’équipe de la Faculté qui s’est classée deuxième dans la catégorie de débat oratoire aux Jeux du commerce. Il était aussi membre de l’équipe de la Faculté de droit de l’Université de Moncton qui a remporté le concours de tribunal école de la Coupe McKelvey en 2007, en plus de participer aux concours nationaux Sopinka et Gale. Enfin, il a été membre de l’équipe de volleyball de l’Université de Moncton.

Le prix Émergence sera remis au biologiste Philippe St-Onge, actuellement stagiaire postdoctoral au centre de biologie marine de l’université Sao Paulo après avoir décroché une prestigieuse bourse postdoctorale accordée par la plus importante fondation de recherche du Brésil. Originaire du nord-ouest du Nouveau-Brunswick, ce triple diplômé de l’Université de Moncton, a reçu à l’automne 2014, la Médaille d’or académique du Gouverneur général du Canada soulignant l’excellence de sa thèse de doctorat et sa participation importante au sein de la communauté. Il compte déjà à son actif plus d’une dizaine de publications arbitrées.

Il s’est aussi fait connaître pour son engagement communautaire, culturel et pour son implication en improvisation que ce soit comme joueur, entraîneur, arbitre et organisateur. Vulgarisateur scientifique hors pair, il a fait de nombreuses présentations sur les sciences biologiques dans les écoles secondaires du Nouveau-Brunswick en plus d’avoir agi comme juge bénévole aux finales régionales et provinciales d’Expo-sciences NB.

« Le rayonnement scientifique de Philippe St-Onge rejaillit sur son alma mater », a souligné Stéphane Robichaud. « Grâce à la qualité et la pertinence de ses travaux scientifiques en écologie marine, le jeune chercheur, s’est taillé, en très peu d’années, une réputation enviable à l’échelle nationale et internationale. »

Institué en 2008, le prix Émergence a pour but de mieux faire connaître cette nouvelle génération de diplômés et diplômées qui se distingue dans différentes sphères d’activité, que ce soit en menant une carrière exceptionnelle ou encore en s’impliquant activement au sein de la communauté.

L’alUMni de l’Université de Moncton a pour mission de contribuer au développement de l’institution par l’engagement et l’appui de ses diplômées, diplômés, amies et amis.

Biographies des récipiendaires 2015

L’honorable Brian Gallant

Brian Gallant a été élu chef du Parti libéral du Nouveau-Brunswick le 27 octobre 2012 au cours d’un congrès à la direction où un nombre record d’électeurs admissibles ont voté. Il a été élu pour la première fois à l’Assemblée législative en tant que député de Kent lors d’une élection partielle, en avril 2013; il a alors été assermenté à titre de chef de l’Opposition officielle. Il a été réélu aux élections générales de septembre 2014 pour représenter la circonscription de Baie-de-Shediac-Dieppe.

M. Gallant a été assermenté en tant que premier ministre; président du Conseil exécutif; président du Conseil de l’emploi du Nouveau-Brunswick; ministre responsable de l’Innovation; ministre responsable des Affaires intergouvernementales; ministre responsable de l’Égalité des femmes et ministre responsable des Affaires rurales le 7 octobre 2014.

Pendant sa jeunesse, M. Gallant a fréquenté diverses écoles dans la province et il a obtenu son diplôme d’études secondaires de la Polyvalente Louis-J.-Robichaud de Shediac. Déterminé à entreprendre des études postsecondaires, il a fondé et exploité deux petites entreprises, grâce auxquelles il a payé ses droits de scolarité.

Il est titulaire d’un baccalauréat en administration des affaires (2004) et d’un baccalauréat en droit de l’Université de Moncton (2007). Il a également obtenu une maîtrise en droit de l’Université McGill. Pendant ses études à l’Université de Moncton, il a notamment été président de la FÉÉCUM, président de la radio étudiante CKUM et vice-président de l’Alliance étudiante du N.-B.

Pendant ses années d’études à l’Université de Moncton, Brian Gallant a fait preuve de leadership en s’engageant pleinement au sein de la vie étudiante et en participant à de nombreuses activités. Il a été notamment président de la FÉÉCUM et vice-président de l’Alliance étudiante du Nouveau-Brunswick, président de l’Association étudiante de la Faculté d’administration et membre de l’équipe de la Faculté qui s’est classée deuxième dans la catégorie de débat oratoire aux Jeux du commerce. Il était aussi membre de l’équipe de la Faculté de droit de l’Université de Moncton qui a remporté le concours de tribunal école de la Coupe McKelvey en 2007, en plus de participer aux concours nationaux Sopinka et Gale. Enfin, il a été membre de l’équipe de volleyball de l’Université de Moncton.

M. Gallant a exercé le droit au sein de la société d’avocats Stewart McKelvey dans les domaines du droit des sociétés et des affaires. Il s’est ensuite joint au cabinet d’avocats Veritas de Dieppe, en tant qu’associé.

Philippe St-Onge

Originaire de Saint-Jacques, dans le nord-ouest du Nouveau-Brunswick, Philippe St-Onge est un triple diplômé de l’Université de Moncton, avec un diplôme en sciences de la santé (2001), un baccalauréat en sciences avec spécialisation en biologie (2003) et une maîtrise en sciences avec spécialisation en écologie marine (2006). Il possède également un Ph.D. en océanographie de l’Université du Québec, à Rimouski (2013).

Philippe St-Onge a d’ailleurs remporté le prix de la meilleure thèse doctorale de l’Université du Québec à Rimouski pour le volet sciences naturelles et génie. Il a également été le récipiendaire de la Médaille d’or académique du Gouverneur général du Canada, attribuée au finissant de 3e cycle avec le meilleur dossier académique et para-académique.

Dans le cadre de ses études doctorales, Philippe s’est intéressé à la connectivité génétique des populations de la mye commune (Mya arenaria). Il a réussi à développer et à identifier une série de marqueurs génétiques spécifiques à la mye commune, une tâche particulièrement difficile à accomplir chez un mollusque bivalve. Ces marqueurs sont maintenant utilisés partout dans le monde afin de mieux comprendre les patrons de colonisation de cette espèce, considérée à la fois socio économiquement importante en Amérique du Nord et invasive en Europe.

Philippe compte déjà à son actif une dizaine de publications arbitrées. Il collabore en ce moment avec des chercheurs de partout dans le monde afin de produire quelques articles qui devraient paraître sous peu, dans de prestigieuses revues scientifiques.

Depuis le début de son parcours doctoral, le jeune chercheur a décroché plus de 172 000 $ en bourses d’études, dont une prestigieuse bourse postdoctorale accordée par la plus importante fondation de recherche du Brésil. Grâce à cette bourse, Philippe St-Onge est stagiaire postdoctoral, depuis plus d’un an, au centre de biologie marine de l’université Sao Paulo où il poursuit ses recherches en génétique des populations.

Possédant plusieurs cordes à son arc, Philippe St-Onge s’est aussi fait connaître pour son engagement communautaire et culturel. Très actif en improvisation, il a également été joueur, entraîneur, arbitre et organisateur. En 2011, il est devenu le 25e intronisé au Temple de la renommée de la Ligue d’improvisation du Centre universitaire de Moncton (LiCUM,) pour l’ensemble de sa contribution. De plus, il a été juge bénévole et parrain scientifique de projets étudiants à Expo-sciences NB.

Pour plus d'information, prière de communiquer avec Jeanne Farrah, directrice du bureau des diplômés et de L'alUMni, par courriel à l'adresse jeanne.farrah@umoncton.ca ou par téléphone au (506) 858-4130.
Source : Service des communications, affaires publiques et marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.