Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Vendredi 26 Juin 2015

Isabelle Wallace, étudiante en science infirmière à l’Université de Moncton, reçoit la bourse nationale d’excellence du Consortium national de formation en santé

La photo nous fait voir, de gauche à droite, le recteur et vice-chancelier de l’Université de Moncton, Raymond Théberge; la boursière Isabelle Wallace et Liette Pellerin, gestionnaire principale de programme - Bureau d'appui aux communautés de langue officielle à la direction politique du ministère de la Santé.
Agrandir l'image
Le Consortium national de formation en santé (CNFS) a remis les bourses nationales d’excellence à des étudiantes et étudiants de chacune des institutions membres du CNFS, dont l’Université de Moncton. Les récipiendaires de ces bourses sont inscrits dans un programme de formation en santé dans une université ou un collège membre du CNFS, et se sont démarqués au cours de leurs études grâce à leur engagement au sein de leur communauté francophone en situation minoritaire, à leur participation à la vie étudiante de leur institution et à leur rendement académique.

La récipiendaire de l’Université de Moncton est Isabelle Wallace, étudiante de 3e année au Baccalauréat en science infirmière au campus d’Edmundston. Elle a reçu une bourse de 1 000 $ ainsi qu’un certificat de reconnaissance.

Démontrant un dévouement et un engagement insatiable envers la santé de la population et bien consciente des défis auxquels font face les communautés francophones en milieu minoritaire, Isabelle Wallace s’investit depuis longtemps dans sa région natale en effectuant de nombreuses heures de bénévolat auprès de divers organismes liés à la santé. Elle est ainsi bénévole auprès de la Croix-Rouge canadienne comme intervenante en cas de désastre, en plus d’avoir participé aux Défis allaitement, aux déjeuners bénéfices annuels de l’Hôpital régional d’Edmundston et à la campagne de financement de la Fondation des maladies du cœur.

Diverses activités étudiantes ont également pu profiter des multiples talents et du leadership d’Isabelle, notamment le Conseil étudiant du Secteur de science infirmière et l’Association générale des étudiantes et étudiants de l’Université de Moncton, campus d’Edmundston. Elle a d’ailleurs contribué à une importante campagne de financement lors de son mandat comme vice-présidente aux affaires exécutives, en plus de créer des liens avec la communauté en faisant participer l’Association au sein de divers organismes comme la banque alimentaire et la Fondation de l’Hôpital régional d’Edmundston. Isabelle agit également comme étudiante mentor au sein du secteur Science infirmière, et sera mentor sénior au cours de la prochaine année académique.

L’engagement d’Isabelle dépasse les frontières de son coin de pays puisqu’elle s’intéresse également au développement international. En mai dernier, accompagnée d’une professeure et de cinq autres collègues étudiantes en science infirmière, elle a pris part à un stage humanitaire en soins de santé primaires en Haïti. Au cours de ce séjour de deux semaines, Isabelle a participé à des activités de prévention des infections et de promotion de la santé dans un orphelinat et un collège pour jeunes filles de Port-au-Prince, en plus d’offrir certains soins de première ligne. Ce voyage lui a permis de transmettre ses connaissances et de répondre aux besoins pressants de cette communauté francophone internationale en matière de soins de santé.

Notons que le Consortium national de formation en santé (CNFS) est un regroupement pancanadien de 11 établissements d’enseignement universitaire et collégial offrant des programmes d’études en français dans diverses disciplines de la santé, et de six partenaires régionaux permettant d’améliorer l’accès à ces programmes de formation en santé en français. Le CNFS compte également un Secrétariat national, situé à Ottawa, qui joue un rôle de leadership, de développement et de concertation dans la planification et la réalisation des objectifs du CNFS. Cette alliance stratégique permet d’accroître la présence et l’apport de professionnels de la santé et de chercheurs francophones et bilingues afin d’accroître l’offre de services de santé en français de qualité et adaptés aux besoins des communautés francophones en situation minoritaire. Depuis le 1er avril 2015, le CNFS est sous l’égide de l’Association des collèges et universités de la francophonie canadienne (ACUFC), ayant grandement contribué à la création de la nouvelle association, mais conserve son identité commerciale et son modèle de fonctionnement.

Cette initiative est financée par Santé Canada dans le cadre de la Feuille de route pour les langues officielles du Canada 2013-2018 : éducation, immigration, communautés.



Source : Service des communications, affaires publiques et marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.