Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Vendredi 01 Mai 2015

Une table ronde organisée dans le cadre de la semaine nationale de sensibilisation aux victimes d'actes criminels

Dans la photo, de droite à gauche : Wendy Pinet, Lynn Frenette, Richard Gallant, Manon Doucet et Véronique Côté.
Agrandir l'image
Dans le cadre de la semaine nationale de sensibilisation aux victimes d’actes criminels, une table ronde a été organisée par les Services à la famille Népisiguit en collaboration avec le Secteur science infirmière de l’Université de Moncton, campus de Shippagan (UMCS), site de Bathurst, ainsi que la participation de ministère du Développement social et de la force policière régionale.

« Épaulons-nous comme intervenants pour mieux soutenir les victimes de violence » était le thème de cette table ronde animée par Wendy Pinet, travailleuse sociale et coordinatrice du programme « Je choisis » chez Services à la famille Népisiguit. Les membres de la table ronde étaient Lynn Frenette, travailleuse sociale et superviseure aux enquêtes de protection aux enfants et adultes, ministère du Développement social, Richard Gallant, travailleur social et responsable du programme « Virage » chez Services à la famille Népisiguit, Manon Doucet, constable chez la Police régionale BNPP, et Véronique Côté, gendarme de la GRC pour le District nord-est de la péninsule Acadienne.

Lors de cette table ronde, les intervenants ont rapporté que la violence conjugale représente une grande majorité de tous les incidents de violence familiale signalés. De plus, les intervenants ont indiqué que les femmes constituent, encore de nos jours, la grande majorité des victimes de violence conjugale. Les membres de la table ronde ont également apporté des éléments d’information qui ont permis de mieux comprendre leurs rôles et leurs fonctions, notamment lors de situation de violence familiale.

Les quelque 30 personnes présentes ont pu contribuer en partageant leur expérience et commentaires. Les participants ont eu l’occasion de repartir avec du matériel et de nombreux documents-ressources fort intéressants.

Un merci tout particulier à Mme Andréa Losier-Doucet, directrice des Services à la famille Népisiguit, pour sa grande contribution à l’organisation de cette table ronde.
Source : Service des communications, Campus de Shippagan
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.