Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Jeudi 30 Avril 2015

Le Prix Vo-Van de la meilleure thèse de l’année est attribué à Sylvère Kwatirayo

Sylvère Kwatirayo, lauréat du Prix Vo-Van de la meilleure thèse de l'année 2014.
Agrandir l'image
La Faculté des études supérieures et de la recherche (FESR) de l’Université de Moncton a attribué le Prix Vo-Van de la meilleure thèse de l'année 2014 à Sylvère Kwatirayo pour sa thèse de Maîtrise en informatique intitulée « Vanet : vers une gestion intelligente du trafic routier (Application au contrôle du trafic aux intersections) ». Monsieur Kwatirayo a complété cette thèse sous la direction du professeur Jalal Almhana du Département d’informatique de la Faculté des sciences.

Le prix lui a été remis le vendredi 24 avril dernier lors d'une séance publique durant laquelle le lauréat a fait une présentation de ses travaux de recherche à partir du Rwanda. La présentation s’est faite grâce à la vidéoconférence.

Résumé de la thèse de maîtrise

Le développement récent de VANET (Vehicular Ad-hoc Network) offre une nouvelle voie pour une meilleure gestion du trafic routier. En effet, les possibilités de communications entre véhicules, V2V (Vehicle to Vehicle) et Véhicules et Infrastructure (V2I) offertes par ces réseaux peuvent être exploitées pour s’informer sur l’état réel du trafic routier et par conséquent avoir une meilleure gestion, dite intelligente, du flot des véhicules dans les zones urbaines et ainsi réduire la congestion de la circulation.

Dans cette thèse, nous nous limitons à l’étude du trafic routier aux intersections. Une intersection spécifique de la ville de Moncton, Wheeler-Botsford, a été choisie pour mettre en œuvre les algorithmes que nous avons développés avec pour objectif l’optimisation du flot des véhicules aux intersections.

En premier lieu, nous proposons un algorithme qui, à chaque cycle de feux, permet d’ajuster la durée du feu vert dans un intervalle prédéfini (Min, Max), de manière à minimiser le temps d’attente moyen et la durée de passage des véhicules à l’intersection étudiée. Les résultats de nos simulations démontrent une amélioration significative pour ces deux aspects par rapport à la méthode conventionnelle de gestion du trafic.

En deuxième lieu, nous proposons l’utilisation d’un algorithme stochastique de perturbation simultanée (SPSA ou Simultaneous Perturbation Stochastic Algorithm) afin d’optimiser la durée des signaux (Min, Max), dans le but d’améliorer les résultats obtenus dans la première étape. Il s’avère que le choix de cet intervalle est primordial dans l’amélioration des performances de nos algorithmes. À titre de comparaison, une solution heuristique moins coûteuse en termes de temps de calcul en comparaison au SPSA a aussi été explorée.

Ce travail a été réalisé avec la collaboration de la Ville de Moncton. Il est subventionné par l’Agence canadienne de développement international (ACDI), la Faculté des études supérieures et de la recherche (FESR) et en partie par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG).
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.