Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 18 Mars 2015

Une étudiante française en stage à l’UMCS

Agrandir l'image
Céline Perthuis, étudiante en Master 1 en environnement et aménagement du territoire de l’Université de Rennes 1, effectue présentement un stage de six mois à l’Université de Moncton, campus de Shippagan (UMCS), sur l'adaptation des populations au changement climatique. Ce séjour en Acadie vise à la doter d’une expérience professionnelle et internationale complémentaire à sa formation française initiale. Elle participe depuis octobre 2014 aux travaux portant sur l'adaptation aux changements climatiques des communautés côtières de la péninsule Acadienne. Elle réalise une étude rétrospective des tempêtes de mer ayant affecté la région pour mettre en perspective la sensibilité du territoire au cours du temps.

Dans un premier temps, son étude a pour objectif la caractérisation des impacts des tempêtes ayant créé une submersion marine dans le passé (niveaux d'eau atteints, dégâts matériels et humains). Ainsi, elle a récolté des informations dans les archives et auprès de la population locale (questionnaire et entrevues) et analyse cette information en lien avec l'évolution de l’occupation du territoire, qu'elle détermine à partir de la technique de la photo-interprétation. Dans un second temps, elle étudie la mémoire collective de la population locale. C'est une analyse sociologique qui porte sur la place de la mémoire dans les approches d’adaptation au changement climatique. Cette recherche vise, entre autres, à explorer la possibilité d’utiliser des faits marquants du passé pour mieux sensibiliser aux impacts potentiels des tempêtes à venir.

Dans le cadre de sa recherche ou des loisirs, Céline a eu l’occasion de rencontrer de nombreux résidants du territoire et a ainsi pu apprécier leur accueil chaleureux. Elle s’est facilement intégrée à la vie du Campus. Céline aime le plein air, alors malgré les rigueurs de cet hiver 2014-2015, elle exploite au mieux le potentiel de la région en pratiquant notamment le ski de fond et la planche à neige tractée (snowkite). Ravie de son expérience dans ce coin du monde, elle n’exclut pas la possibilité de revenir au Canada, et recommande à qui aime la neige et les relations humaines de venir voir ici comment on passe un hiver en péninsule Acadienne!

-30-

Information :
Julie Guillemot
506 336-3650
julie.guillemot@umoncton.ca

Source :
Service des communications
506 336-3400, poste 3405
diane.roy-friolet@umoncton.ca
Source : Service des communications, Campus de Shippagan
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.