Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Vendredi 09 Janvier 2015

Des expériences d'apprentissage extraordinaires

Les étudiantes et étudiants, du cours Intégration en éducation, entourant le conférencier Valois Robichaud, professeur en éducation et retraité au Campus de Shippagan et Lyne Chantal Boudreau, professeure en éducation à l'UMCS.
Agrandir l'image
Les étudiantes et étudiantes en éducation de la 1re à la 3e année ont eu la possibilité de vivre diverses expériences d’apprentissage pendant leur semestre d’automne à l’Université de Moncton, campus de Shippagan. Toutes ces expériences étaient en lien avec les résultats d’apprentissage visés des cours enseignés par la professeure Lyne Chantal Boudreau.

Les étudiantes et étudiants du cours Intégration en éducation ont d’abord assisté à une présentation donnée par monsieur Valois Robichaud, professeur en éducation et retraité au campus de Shippagan. Ces derniers ont eu l'occasion de connaitre une parcelle du parcours de ce professeur qui a donné tout près de 45 années de sa vie à sa carrière professionnelle. Les échanges entre monsieur Valois et les étudiantes et étudiants leur ont permis de prendre conscience et de réfléchir sur les différents aspects de la profession enseignante. Ensuite, madame Marie-Andrée Gauvin, ancienne étudiante du Campus et maintenant étudiante en 5e année en travail social, a présenté l'organisme Grands Frères Grandes Sœurs. Madame Gauvin travaille au sein de cet organisme qui offrent de nombreux programmes de mentorat visant à répondre aux besoins variés des bénévoles, des enfants et des familles. Elle a profité de l'occasion pour souligner aux étudiantes et étudiants l'importance de s'impliquer au sein de leur communauté en donnant du temps pour améliorer la qualité de vie des enfants vivant dans le besoin. Finalement, les étudiantes et étudiants du cours Intégration en éducation ont eu le privilège d’aller explorer la profession enseignante dans diverses écoles de la péninsule Acadienne en allant passer une journée avec une enseignante ou un enseignant. Cette expérience d’apprentissage a été grandement appréciée par toutes et tous.

Dans le cadre du cours Éducation pour la santé et FPS, quatre expériences d’apprentissage ont été vécues avec des personnes de l’extérieur du Campus. Tout d’abord, madame Jacqueline Gallien-LeBouthillier, nutritionniste, est venue présenter le Guide alimentaire canadien et la Politique 711- Nutrition et amélioration en milieu scolaire. Cette conférence s'est terminée par une dégustation d'aliments santé qui a été grandement appréciée par toutes les étudiantes. Par la suite, les étudiantes et la professeure sont allées rencontrer le directeur de l'école La Rivière de Pokemouche, monsieur Daniel Mallet. Il leur a présenté, entre autres, son projet de serre biologique mis sur pied par et pour les élèves de son école. Troisièmement, les étudiantes ont eu la chance d'aller expérimenter des scénarios pédagogiques en salle de classe grâce à une collaboration entre une enseignante de 5e année, madame Joanne Kenny, la professeure du cours, et monsieur Mario Landry, l'agent culturel de l'école. À partir d'un scénario d'apprentissage intégré (SAI), les étudiantes ont créé des activités en lien avec les résultats d'apprentissage du programme de formation personnelle et sociale et avec celui de programme de français. Finalement, étant donné que le cours de FPS doit se consacrer à la diversité sexuelle et au genre, monsieur Jean-Roch Savoie a été invité à donner un atelier aux étudiantes. Monsieur Savoie est un étudiant en deuxième année à la maitrise en service social à l'U de M et responsable de l'éducation et la sensibilisation ainsi que du transgendérisme et du transsexualisme à l'Association Un sur dix. Son atelier a porté sur la diversité sexuelle et de genre dans le système d'éducation. Son but était, dans un premier temps, de sensibiliser les étudiantes aux réalités des jeunes LGBTQ et les familles LGBTQ d'approfondir leurs connaissances et de les outiller sur les façons de devenir des alliées et alliés pour mettre un terme à la transphobie et l'homophobie dans nos milieux scolaires. Monsieur Savoie était très heureux d’avoir eu la possibilité de donner cet atelier car ce fut la première fois qu’il eut l'occasion de le présenter au campus de Shippagan et dans la péninsule Acadienne.

Les étudiantes et étudiants du cours Gestion de l’éducation ont reçu la visite de monsieur Marcel Larocque, directeur général adjoint de l’Association des enseignantes et des enseignants francophones du Nouveau-Brunswick. Monsieur Larocque a présenté cette association qui a pour mission de favoriser l’avancement de l’éducation en français et de représenter les intérêts de la profession enseignante et de valoriser la langue et la culture française.

Monsieur Camille Thériault, le PDG de la Fédération des caisses populaires acadiennes, est venu rencontrer les étudiantes et étudiants du cours Gestion de l'éducation et du cours Intégration en éducation. Il a principalement présenté son point de vue sur l'importance de s'impliquer au sein des communautés, de s'informer et, surtout, de prendre position dès maintenant sur les grands enjeux reliés au monde de l'éducation.

Les étudiantes et étudiants ont eu la chance d'assister à trois conférences par l’entremise de Skype données par des personnes provenant de la péninsule Acadienne qui vivent des expériences d'enseignement à l'extérieur de notre province. Tout d'abord, madame Monica Plourde, ancienne étudiante en éducation du Campus, leur a partagé son expérience d'enseignement à Terre-Neuve-et-Labrador dans une école francophone, soit à l'école Sainte-Anne, située à La Grand'Terre. Madame Plourde en est à sa deuxième année d'enseignement dans cette école et elle adore son travail. Ensuite, madame Nancy Breau, de Grand Tracadie-Sheila, a présenté son expérience d'enseignement au Koweït. Actuellement, elle enseigne la musique aux élèves de 6e, de 7e et de 8e année de la American International School of Kuwait, une école privée qui accueille 1 800 élèves provenant de 53 pays différents. Grâce à sa formation en enseignement, elle réalise qu'elle peut aller travailler partout dans le monde en exerçant sa profession. Finalement, madame Renette Robichaud, ancienne enseignante à l'école Marie-Esther de Shippagan, a échangé sur son expérience à l'école International School of Stuttgart, à Stuttgart en Allemagne. Ces conférences ont permis aux étudiantes et étudiants de voir les multiples facettes de la profession enseignante malgré tous les défis que peuvent parfois occasionner le fait de vivre loin de son milieu et de sa famille tout en leur faisant prendre conscience des perspectives d’emploi en enseignement à l’extérieur de notre province.

Enfin, les étudiantes et étudiantes en éducation, en collaboration avec la professeure Lyne Chantal Boudreau, ont organisé la Guignolée de l’UMCS. Jessica Paulin et Michaël Gautreau ont piloté cette activité avec brio. En tout, plus de trente personnes (étudiantes, étudiants et enfants) ont passé les rues de la ville de Shippagan afin de recueillir des denrées non périssables pour les familles dans le besoin. Du chocolat chaud, gracieuseté du restaurant Tim Horton’s de Shippagan, attendait les étudiantes, étudiants et enfants à leur arrivée au Campus. La population de Shippagan a été très généreuse encore une fois cette année.

La professeure Lyne Chantal Boudreau tient à remercier toutes les personnes qui, grâce à leur ouverture, leur temps et leur disponibilité, ont permis aux étudiantes et étudiants en éducation de vivre un semestre riche en apprentissage.
Autres photos (haute résolution) :Photo 1 Photo 2
Source : Service des communications, Campus de Shippagan
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.