Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 23 Décembre 2014

Les Aigles Bleus profitent du talent de deux paires de frères

Les Aigles Bleus de l'Université de Moncton peuvent compter sur le talent de deux paires de frères cette saison au hockey universitaire. Alex et Allain Saulnier et Joël et Rémi Blanchard sont membres de l'édition 2014-2015 du Bleu et Or.
Agrandir l'image
Les Aigles Bleus de l'Université de Moncton comptent sur le talent de deux paires de frères, cette saison, au hockey masculin de Sport universitaire de l'Atlantique.

Les jumeaux Allain et Alex Saulnier, de Cap-Pelé, disputent leur deuxième saison avec la formation de l'entraineur Serge Bourgeois alors que Rémi et Joël Blanchard, de Bas-Caraquet, en sont à leur quatrième (Rémi) et première (Joël) saison avec le Bleu et Or. La route est bien différente entre les deux paires. Les quatre sont natifs de villages acadiens de pêcheurs, plusieurs kilomètres l'un de l'autre. Les jumeaux, Allain et Alex, ont toujours joué ensemble alors que les autres évoluent pour une première fois au sein d'une même équipe.

Rémi Blanchard, 24 ans, termine sa quatrième et dernière année comme défenseur offensif de la formation. Quatre années le séparent de son frère et ils n’avaient jamais eu la chance de jouer ensemble dans une même équipe. «On est bien heureux de jouer au sein d'une même formation pour la première fois de notre vie, a dit l'aîné, Rémi Blanchard. C'est spécial de jouer avec son frère, j'ai toujours voulu le faire et c'est notre première occasion. »

Les Blanchard évoluent et jouent à des positions différentes. Joël à l'avant et Rémi à la défense. «C'est aussi spécial pour nos parents de nous voir jouer dans la même équipe. Si on est sur la glace en même temps, on a tendance à vouloir faire des jeux ensemble. En tant que l'aîné, je tente de lui montrer des trucs comme comment marquer, mais je n'ai pas encore réussi, a ajouté Rémi, avec un sourire. On ne joue pas l'un à côté de l'autre comme les Saulnier, mais je vais à l'attaque assez souvent et on peut faire des jeux ensemble.»

Rémi termine sa quatrième et dernière année en comptabilité et ne sera malheureusement pas de retour l'an prochain. «C'est bien de jouer ma dernière année avec mon frère, a-t-il dit. Nous n’aurions probablement jamais joué ensemble si Joël n'avait pas été choisi cette année.» Rémi a joué deux ans et demi avec le Titan d'Acadie-Bathurst et un an et demi avec Drummondville. Il aimerait jouer en Europe l'an prochain.

Joël Blanchard, 20 ans, est un ailier avec le Bleu et Or. Il est étudiant en deuxième année en ingénierie. Il a disputé une demi-saison avec le Titan et deux et demi avec les Commandos de Dieppe. «C'est notre première fois ensemble et je me sens très bien, a dit le plus jeune. Lorsque j'ai appris que j'allais demeurer avec l'équipe, j'étais très content; j'ai toujours voulu jouer avec Rémi. On s'entend bien et sur la glace, on va se chercher pour exécuter un jeu. On a une facilité à se trouver, même si rien de spécial ne clique entre nous deux. Nos parents sont heureux de nous voir ensemble. Ils en voient deux pour le prix d'un.»

Les jumeaux identiques, Allain et Alex Saulnier, ont toujours évolué l'un à côté de l'autre depuis l'âge atome. Ils ont grandi ensemble et semblent avoir un sens inné de l'endroit où se trouve l'autre sur la glace. Ils ont évolué avec les Wildcats de Moncton avant de se joindre aux Aigles Bleus.

«On est chanceux d'avoir eu la chance de toujours jouer ensemble toutes ces années, a poursuivi Allain Saulnier. On a toujours fait partie de la même équipe et jouer avec les Aigles Bleus est excellent. Il nous reste encore deux années et on verra ce qui se passera. C'est toujours excitant de jouer ensemble à un niveau compétitif. On se pousse l'un et l'autre pour être meilleur. C'est un bon attribut d'être compétitif, il y quelque chose qui clique entre nous. Jouer avec le même gars pour plusieurs années aide, tu sais où il est, c'est un avantage et ce serait bizarre de ne pas jouer avec lui.»

Allain est heureux de leur progrès au hockey. «On n'a pas connu un bon premier semestre avec les Aigles Bleus ; il faudra se reprendre dans la deuxième moitié. On n'est jamais satisfaits de notre rendement. Nos parents sont heureux de nous voir évoluer l'un à côté de l'autre et en plus à Moncton.»

Les deux sont en quatrième année en administration des affaires. Ils pourraient poursuivre des études en maîtrise l'an prochain. Ils ont chacun 17 points, les meilleurs pointeurs de l'équipe.

«C'est encore excitant de jouer avec mon frère, a ajouté Alex. C'est spécial, on a grandi ensemble, on a eu la chance de jouer avec les Wildcats et les Aigles Bleus et devant nos familles. C'est particulier d'évoluer à côté de son frère pendant 16 ou 17 ans. La chimie est là. On a aussi joué plusieurs années avec Pierre Durepos; on arrive à bien se trouver sur la glace si on joue souvent avec un joueur. On est tous des frères au sein de l'équipe, on est membre de la grande famille des Aigles Bleus. Il faut s'aider l'un à l'autre et se lever pour prendre la relève au besoin.»

L'entraineur Serge Bourgeois est heureux de pouvoir compter sur le talent de ces quatre joueurs. «Je suis chanceux d'avoir les jumeaux au sein de mon équipe, a dit Bourgeois. Malgré la différence d'âge, les Blanchard sont efficaces. Rémi prend soin de son petit frère et c'est un temps spécial pour eux. Ils sont chanceux de pouvoir jouer ensemble.»
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.