Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Vendredi 28 Novembre 2014

L’École de kinésiologie et de loisir est bien représentée au 6e Congrès annuel sur la recherche en santé du Nouveau-Brunswick

La photo nous fait voir quelques-uns des participants de l’École de kinésiologie et de loisir (ÉKL) au congrès, de gauche à droite, Étienne Doucet, étudiant de 4e année en kinésiologie; Georges Jabbour, professeur de l’ÉKL; Jeremy Cormier, étudiant de 4e année en kinésiologie; Paul-Émile Bourque, doyen de la FSSSC; Horia-Daniel Iancu, directeur de l’ÉKL, et Grant Handrigan, professeur de l’ÉKL.
Agrandir l'image
Cinq professeurs et deux étudiants de l’École de kinésiologie et de loisir (ÉKL) de la Faculté des sciences de la santé et des services communautaires (FSSSC) ont participé au 6e Congrès annuel sur la recherche en santé du Nouveau-Brunswick qui a eu lieu à Moncton les 13 et 14 novembre.

Le professeur Michel Johnson était un des conférenciers invités et il a présenté le nouveau programme de partenariats pour l’innovation cybersanté des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC). De plus, deux étudiants ont présenté leurs travaux de recherche sous la direction du professeur Georges Jabbour. Jeremy Cormier, étudiant en 4e année en kinésiologie, s’est intéressé à l’influence du statut pondéral des adolescentes et adolescents sur les réponses métaboliques et hormonales à l’exercice supramaximal, tandis qu’Étienne Doucet, étudiant en 4e année en kinésiologie, a présenté des résultats préliminaires sur les ressources en activités physiques et en loisirs qui sont offertes dans la Ville de Moncton obtenus dans le cadre d’une étude pilote visant la promotion de la santé des néobrunswickois.

Par ailleurs, des professeurs de l’ÉKL ont fait des présentations d’affiches. Grant Handrigan a présenté une affiche ayant pour thème Effets de l’obésité précoce sur le contrôle de la posture et du mouvement lors d’une tâche de pointage; Georges Jabbour, une affiche intitulée L’électro stimulation nerveuse à basse fréquence dans la réadaptation métabolique chez les diabétiques de type 2; Anne Paulin, une affiche intitulée L’entrainement par exercice supramaximal répété améliore la contribution lipidique à la fourniture énergétique lors d’un test incrémental chez des adultes obèses; et Horia-Daniel Iancu a présenté une affiche sur les Effets de l'entrainement à haute intensité sur les contributions anaérobies et aérobies à la libération totale d'énergie pendant l'exercice supramaximal répété chez les adultes obèses.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.