Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Jeudi 13 Novembre 2014

Les étudiantes et étudiants de science infirmière de l'UMCS participent à une consultation

De gauche à droite, Gerry Pelletier et Reno Michel Haché, deux consultants dont les services ont été retenus par le Conseil d’éducation du District scolaire francophone Nord-Est.
Agrandir l'image
Reno Michel Haché et Gerry Pelletier, deux consultants dont les services ont été retenus par le Conseil d’éducation du District scolaire francophone Nord-Est, ont tenu une consultation auprès des étudiantes et étudiants du baccalauréat en science infirmière de l’Université de Moncton, campus de Shippagan (UMCS), le lundi 3 novembre dernier, afin de faire le point sur les compétences des élèves lorsqu’ils terminent leur secondaire.

Après une mise en contexte par Reno Michel Haché, la grande question visant à susciter les discussions a été lancée aux étudiants de 3e année : Est-ce que le système scolaire actuel répond pleinement aux exigences nécessaires qui permettent à tous les élèves finissants de réussir dans leur vie personnelle, professionnelle ou d’accéder aux études postsecondaires et de les réussir?

Les discussions, en petits groupes, ont suivi. Chaque groupe devait cibler, tour à tour, et misant sur la réflexion du groupe précédent, chacun des trois domaines : la vie personnelle, la vie professionnelle et les études postsecondaires. Les échanges allaient bon train entre les étudiants. Les réponses recueillies étaient nombreuses. Les compétences développées en cours de programme d’études secondaires ont été déterminées et saluées. Les participantes et participants ont pu aussi partager et proposer des éléments qui, selon eux, pourraient aider au développement de compétences pour réussir tant dans sa vie personnelle que professionnelle ou dans le cadre de la poursuite d’études.

Cet exercice de consultation cadrait très bien avec le thème de l’action politique abordé dans le cadre du cours de santé de la population.

Cette consultation a offert aux étudiantes et étudiants un exemple concret de la façon dont un enjeu, établi par un groupe de décideurs, peut être traité.

De plus, les étudiantes et étudiants ont pu expérimenter ce que signifie le fait de participer à une consultation.

Ce faisant, ils ont été sensibilisés à l’importance de faire entendre leur voix lorsque touché par une problématique.

Ceci est un pas important afin de réduire l’écart entre « situation actuelle et idéal souhaité ».

Bref, cette consultation aura été à la fois un exercice de participation citoyenne et une activité pédagogique!

Nathalie Boivin, professeure-responsable

Source : Service des communications, Campus de Shippagan
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.