Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Jeudi 26 Juin 2014

Yasmina Binot, étudiante en thérapie respiratoire de l’Université de Moncton ...

La photo nous fait voir, de gauche à droite, Raymond Théberge, recteur et vice-chancelier; Yasmina Binot, boursière et étudiante au baccalauréat en thérapie respiratoire; et Roger Farley, directeur exécutif du Bureau d’appui aux communautés de langue officielle de Santé Canada.
Agrandir l'image
Yasmina Binot, étudiante en thérapie respiratoire de l’Université de Moncton, reçoit une bourse nationale d’excellence du Consortium national de formation en santé

Le Consortium national de formation en santé (CNFS) a procédé hier (le mercredi 25 juin) à la remise de bourses nationales d’excellence à des étudiantes et étudiants de chacune des institutions membres du CNFS, dont l’Université de Moncton. Les récipiendaires de ces bourses sont inscrits dans un programme de formation en santé dans une université ou un collège membre du CNFS, et se sont démarqués au cours de leurs études grâce à leur engagement au sein de leur communauté francophone en situation minoritaire, à leur participation à la vie étudiante de leur institution et à leur rendement académique. La remise de ces bourses a eu lieu dans le cadre de l’assemblée générale annuelle du CNFS qui s’est déroulée à l’Université d’Ottawa.

La récipiendaire de l’Université de Moncton est Yasmina Binot, étudiante de 2e année au baccalauréat appliqué en thérapie respiratoire.

Chacun des récipiendaires a reçu une bourse de 1 000 $, ainsi qu’un certificat de reconnaissance qui a été décerné par un représentant de Santé Canada lors de l’assemblée générale annuelle.

Originaire d’Edmundston, Yasmina Binot est étudiante en 2e année au baccalauréat appliqué en thérapie respiratoire à l’Université de Moncton. Après avoir obtenu son diplôme préparatoire en sciences de la santé, elle a effectué deux années d’études en médecine au Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick avant d’entreprendre son baccalauréat en thérapie respiratoire. Passionnée par le domaine de la santé depuis plusieurs années, son parcours varié lui a permis de s’impliquer dès le début de ses études au sein de plusieurs organismes à but non lucratif comme la Société canadienne du cancer et l’Association canadienne du diabète. Elle a également été bénévole à l’Hôpital Dr. George-L.-Dumont de Moncton, où elle a participé à l’organisation d’activités de divertissement pour les patients du département des soins prolongés. Grâce aux contacts avec les patients, Yasmina a développé son intérêt pour le travail en milieu hospitalier et a pu prendre conscience de l’importance de la communication interpersonnelle.

Au cours de ses études, elle a su faire sa marque en participant de diverses façons à la vie étudiante, en étant coreprésentante des étudiantes et étudiants de 2e année au sein du conseil étudiant du programme de thérapie respiratoire et en participant comme bénévole aux activités de la rentrée et à la Journée internationale à l’Université de Moncton.

Son désir de s’impliquer activement l’a mené à participer à un voyage d’aide humanitaire au Pérou en 2011, avec le groupe Mondiale Solidarité de l’Université de Moncton. Pendant trois semaines, elle a contribué à la construction d’une école dans un orphelinat de Cuzco, une expérience qui lui a permis de mieux comprendre les réalités socio-économiques vécues ailleurs sur la planète.

Après ses études, Yasmina souhaite intégrer rapidement le marché du travail et offrir ses services en français dans la région de Moncton. Elle songe éventuellement à poursuivre des études de spécialisation.

Notons que le CNFS est un regroupement de 11 établissements d’enseignement universitaire et collégial offrant des programmes d’études en français dans diverses disciplines de la santé, et de six partenaires régionaux permettant d’améliorer l’accès à ces programmes de formation en santé en français. Le CNFS compte également un Secrétariat national, situé à Ottawa, qui joue un rôle de leadership, de développement et de concertation dans la planification et la réalisation des objectifs du CNFS. Cette alliance stratégique permet d’accroître la présence et l’apport de professionnels de la santé et de chercheurs francophones afin d’améliorer l’offre de services de santé en français de qualité et adaptés aux besoins des communautés francophones en situation minoritaire.

Cette initiative est financée par Santé Canada dans le cadre de la Feuille de route pour les langues officielles du Canada 2013-2018 : éducation, immigration, communautés.

Renseignements : Mai Savoie ou Rachelle Lanteigne, CNFS – Volet Université de Moncton 506.858.4655, cnfs@umoncton.ca.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.