Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Vendredi 20 Juin 2014

Éric Trudel présente une communication au Congrès des sciences humaines

Éric Trudel
Agrandir l'image
Éric Trudel, professeur chargé d’enseignement II au Secteur éducation et lettres de l’Université de Moncton, campus d’Edmundston, a présenté une communication lors du 83e Congrès des sciences humaines qui s’est tenu du 24 au 30 mai dernier à la Brock University de St. Catharines (Ontario).

La communication de monsieur Trudel, prononcée dans le cadre de la rencontre annuelle de la Société canadienne d’onomastique, portait sur la sémantique des noms propres dans les sites Web de restaurants.

Dans sa thèse de doctorat, monsieur Trudel a mené, à l’aide de la théorie interprétative du linguiste François Rastier, une analyse sémantique des thèmes d’un corpus de sites Web de restaurants de cuisine française et de cuisine libanaise. Dans ces sites, le sens émerge de l’interaction des textes, des images, des animations, de la musique, etc.

Entre autres, l’étude de monsieur Trudel a permis de constater le rôle remarquable des noms propres dans la construction des trois thèmes importants de ces sites Web. Ainsi, le thème culinaire (nourriture servie) se manifeste essentiellement dans les missonymes (noms de mets), et le thème vinique (vin), dans les vinymes (noms de vins). Le thème apothique, qui concerne l’identité de l’établissement et son atmosphère, est d’abord véhiculé systématiquement par l’apothiconyme, le nom du restaurant, et ce, peu importe son contenu sémantique inhérent. Cependant, le nom de restaurant peut en même temps exprimer le thème culinaire ou vinique par son contenu intrinsèque (p. ex., « L’Assiette du Marché », « L’Entrecôte Saint-Jean », « La Trilogie des Cépages », « Le Tire-Bouchon »); ou encore par son association immédiate avec un autre texte, un visuel ou un élément documentaire (p. ex., une couleur d’arrière-plan), voire typographique (p. ex., une écriture stylée).

Ayant lieu chaque année dans une université canadienne différente, le Congrès des sciences humaines attire en moyenne 8 000 participants. Plus de 70 sociétés savantes y tiennent leur colloque annuel.

- 30 -

Renseignements : Éric Trudel, professeur au Secteur éducation et lettres à l'UMCE (506-737-5205; eric.trudel@umoncton.ca)
Source : Service des communications, Campus d'Edmundston
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.