Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 11 Juin 2014

Samira Belyazid fait rayonner l’Université de Moncton en Chine

La professeure Samira Belyazid, lors de sa conférence à l’Institut des langues étrangères de Shaoxing.
Agrandir l'image
Samira Belyazid, professeure de linguistique et chef du Secteur éducation et lettres à l’Université de Moncton, campus d’Edmundston (UMCE), revient d’un voyage effectué au mois de mai en Chine. Le séjour au pays du milieu a permis à Mme Belyazid d’établir et de renforcer des liens fort intéressants avec des établissements universitaires chinois.

Dans un premier temps, Mme Belyazid a prononcé une conférence intitulée « L’enseignement du français au Nouveau-Brunswick : réformes et méthodes pédagogiques revisitées à l’Université de Moncton » à l’Institut des langues étrangères de Shaoxing (Université du Zhejiang). Elle était l’invitée de l’Association chinoise des professeurs de français (ACPF) à l’occasion du colloque « La spécialisation du cursus de français, la didactique et la recherche », organisé du 15 au 18 mai.

Quelques jours plus tard, à l’Université de SISU à Shanghai, elle a donné une conférence intitulée « Qu’est-ce que l’Acadie du Nouveau-Brunswick ? Situation sociolinguistique et culturelle ».

Au terme des ses présentations, Mme Belyazid a fait remarquer que les étudiants chinois de tous les cycles se sont montrés curieux d’en savoir davantage sur l’Université de Moncton et intéressés par les méthodes pédagogiques et la possibilité d’y poursuivre des études.

« Je dirais également que c'était une très belle occasion de garder le contact et de renforcer les relations cordiales avec les divers intervenants de ces deux établissements et bien d’autres avec qui j’ai pu échanger pendant mon séjour », a laissé savoir Mme Belyazid.

Ces activités ont permis une visibilité et un rayonnement de l’Université de Moncton à travers la Chine, et ce, grâce au colloque de l’ACPF et à la transmission sur les ondes de ces activités par la télévision nationale CCTV chinoise, de langue française.

Selon CCTV, l’enseignement du français en Chine a connu une ascension fulgurante au cours des 10 dernières années. Le nombre d’étudiants chinois qui choisissent le français comme spécialité a atteint un record historique. Il existe 132 facultés de français à travers la Chine qui regroupent environ 20 000 étudiants. Chaque année, quelque 5 000 étudiants quittent l’université avec un diplôme de français.

Hôtesse du colloque, l’Université de Zhejiang a accueilli, en 2014, 441 étudiants au sein du département de français, ce qui fait du français l’une des spécialités les plus prisées par les étudiants de l’établissement. Depuis 2004, cette université a formé plus de 240 diplômés en français.

La popularité des études françaises en Chine s’explique en grande partie par la forte croissance du marché entre la Chine et la France. L’apprentissage du français par les étudiants chinois constitue ainsi un attrait fort intéressant pour les universités francophones canadiennes, notamment l’Université de Moncton. Selon Mme Belyazid, le moment est bien choisi pour faire connaitre l’Université de Moncton et développer des projets de collaboration et d’échange avec ses homologues chinoises.

- 30 -

Renseignements : Samira Belyazid, professeure de linguistique et chef du Secteur éducation et lettres à l'UMCE (506-737-5108)
Autres photos (haute résolution) :Photo 1 Photo 2
Source : Service des communications, Campus d'Edmundston
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.