Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 10 Juin 2014

Avancée majeure au Laboratoire de physique computationnelle et photonique de l’UMCS

Les professeurs Stéphane Laulan et Samira Barmaki
Agrandir l'image
Les professeurs Samira Barmaki et Stéphane Laulan viennent de publier un article majeur dans Physical Review A, la revue la plus importante en termes de facteur d’impact et de notoriété dans le domaine de la physique atomique, moléculaire et optique.

Au sein du Laboratoire de physique computationnelle et photonique de l’Université de Moncton, campus de Shippagan (UMCS), le professeur Stéphane Laulan mène depuis plusieurs années des travaux sur les corrélations électroniques dans les systèmes atomiques. La professeure Samira Barmaki développe, quant à elle, une expertise dans les processus d’interaction laser-molécule. Les deux professeurs se rejoignent sur certains projets communs, comme celui de l’étude de la dynamique électronique en champ laser intense et bref.

Entamé il y a plus d’un an, ce projet a pour but d’étudier le processus de double ionisation de l’atome d’hélium, processus de référence pour comprendre les corrélations électroniques qui régissent tous les processus chimiques et biologiques. Les professeurs Laulan et Barmaki ont développé une approche théorique originale permettant de représenter ce processus de façon très précise. Ils ont démontré que des impulsions lasers attosecondes à dérive de fréquence pouvaient contrôler la dynamique électronique au sein de l’atome.

Ces résultats, premiers du genre, interviennent dans un contexte théorique et expérimental international très actuel sur l’étude de la dynamique électronique en champ laser. Le but de cette recherche fondamentale est de développer des moyens de contrôler le mouvement ultrarapide des électrons avec des impulsions lasers; dans un futur proche, il sera par exemple possible de manipuler, de composer ou de détruire une molécule sur demande, ce qui aura un impact important dans des domaines tels que la recherche pharmaceutique ou la médecine radiative. L’étude des professeurs Laulan et Barmaki est une première étape importante vers le contrôle des réactions chimiques et biologiques.

Les travaux de recherche des professeurs Laulan et Barmaki, au sein de leur Laboratoire de physique computationnelle et photonique de l’UMCS, impliquent des étudiantes et étudiants de premier cycle, de maitrise et de doctorat.

Source : Service des communications, Campus de Shippagan
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.