Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 11 Juin 2014

Lancement de la Chaire de recherche en santé CNFS – Université de Moncton sur le vieillissement des populations

La photo prise lors du lancement de la chaire nous fait voir, de gauche à droite, Lise Dubois, doyenne de la FESR et vice-rectrice adjointe à la recherche ; André Samson, vice-recteur à l’enseignement et à la recherche; Suzanne Dupuis-Blanchard, titulaire de la Chaire de recherche en santé CNFS – Université de Moncton sur le vieillissement des populations; Raymond Théberge, recteur et vice-chancelier; Jean-Luc Bélanger, directeur général de l’Association francophone des aînés du Nouveau-Brunswick; et Mai Savoie, coordonnatrice régionale du Consortium national de formation en santé.
Agrandir l'image
L’Université de Moncton a procédé récemment au lancement officiel d’une Chaire de recherche en santé sur le vieillissement des communautés francophones en situation minoritaire. Cette nouvelle chaire de recherche, qui a été créée dans le cadre du projet CNFS (Consortium national de formation en santé) à l’Université de Moncton, sera dirigée par la chercheuse Suzanne Dupuis-Blanchard, professeure à l’École de science infirmière et directrice du Centre d’études du vieillissement depuis plusieurs années.

D’une durée de quatre ans avec possibilité de renouvellement, la Chaire de recherche en santé CNFS – Université de Moncton sur le vieillissement des populations permettra à Mme Dupuis-Blanchard de développer et d’approfondir les connaissances reliées aux réalités des personnes âgées en situation minoritaire et d’identifier leurs besoins en matière de service de santé en français, et particulièrement en ce qui concerne le maintien à domicile.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.