Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Lundi 02 Juin 2014

Le gouvernement du Canada fournit près de 22 millions de dollars pour la formation postsecondaire en santé en français au Nouveau-Brunswick

La photo nous fait voir, de gauche à droite, le recteur et vice-chancelier, Raymond Théberge; Bernard Valcourt, ministre des Affaires autochtones et du Développement du Nord Canada qui était présent au nom de la ministre de la Santé, Rona Ambrose, et Robert Goguen, député fédéral de Moncton-Riverview-Dieppe.
Agrandir l'image
Grâce à un financement renouvelé de 69,2 millions de dollars sur quatre ans du gouvernement fédéral, sept universités et quatre collèges canadiens, membres du Consortium national de formation en santé (CNFS), pourront maintenir et bonifier 100 programmes postsecondaires de santé et services sociaux en français. Depuis la création du CNFS en 2003, ces programmes de formation ont permis de former plus de 4 200 professionnels bilingues qui offrent maintenant des services sociaux et de santé en français de qualité au sein des communautés francophones dans l’ensemble du pays.

Au Nouveau-Brunswick, les institutions membres du CNFS sont le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick, le Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick et l’Université de Moncton, qui se partageront un total de près de 22 millions de dollars pour la livraison d’une variété de programmes de formation en santé.

«Le CNFS est un modèle national unique de collaboration fédérale – provinciale/territoriale, interprovinciale et interinstitutionnelle, novateur et économique, et ce, à tous les échelons, a souligné le recteur et vice-chancelier de l’Université de Moncton, Raymond Théberge. Le financement fédéral agit comme un levier pour les gouvernements provinciaux qui investissent ainsi des fonds additionnels pour les institutions membres du CNFS. Le retour sur l’investissement du fédéral est donc indéniable : le CNFS est un succès, tant au niveau quantitatif que qualitatif, comme le prouvent les résultats obtenus. »

Cet appui financier, fourni dans le cadre de la Feuille de route pour les langues officielles du Canada 2013-2018 dévoilée en mars 2013, permettra au CNFS, à ses institutions membres et ses partenaires régionaux de poursuivre leurs initiatives efficaces qui contribuent au mieux-être et à l’épanouissement de ces communautés.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.