Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 08 Avril 2014

Le secteur de la santé au N.-B. offre de nombreuses occasions d’apprentissage pour les futurs gestionnaires

Mme Lise Daigle, championne de l'harmonisation au ministère de la Santé du Nouveau-Brunswick.
Agrandir l'image
Le 20 février dernier, un groupe d’étudiantes et d’étudiants de la maîtrise en gestion des services de santé a eu l’occasion d’assister à une vidéoconférence en compagnie de Mme Lise Daigle, championne de l’harmonisation au ministère de la Santé du Nouveau-Brunswick. Elle a traité de la question de la dynamique des acteurs et des défis à relever dans ce secteur d’activités.

Madame Daigle estime que la Fonction publique est un milieu de travail qui lui a offert de nombreuses occasions d’apprentissage tout au long de sa carrière. Elle soutient que le secteur de la santé est une « entreprise » d’une grande complexité et que cela donne lieu à des dynamiques très intéressantes. Madame Daigle n’a pas hésité à relever les défis rencontrés tout au long de sa carrière. Elle affirme aimer résoudre les énigmes et apprécie le plaisir que l’on ressent à innover et à se diriger vers de nouveaux horizons.

Par ailleurs, l’un des défis qui se posent à l’heure actuelle est celui d’amener des professionnels de diverses disciplines à travailler ensemble et de s’assurer que le citoyen-patient soit au centre de leurs préoccupations. Les ministères sont eux aussi appelés à travailler en concertation pour améliorer la performance et faire en sorte que le système de santé soit mieux intégré. Il devient nécessaire de briser les silos et d’utiliser des outils et un cadre stratégique communs. Il s’agit là d’un changement majeur qui demande la mise en place d’une nouvelle culture organisationnelle.

Elle mentionne que les dépenses en santé sont appelées à augmenter considérablement au cours des prochaines années. On ne peut continuer à fonctionner ainsi dans une logique du « toujours plus ». Quand les finances ne seront plus là, il faudra bien en arriver à prendre des décisions de société. Cela passe nécessairement par une prise de conscience et l’établissement de priorités.

Cette activité a été organisée par le Département d’administration publique en partenariat avec le Consortium national de formation en santé-Volet Université de Moncton.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.