Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 18 Mars 2014

Le Prix Vo-Van sera attribué à Bernard Haché

La Faculté des études supérieures et de la recherche (FESR) a fait savoir que le Prix Vo-Van de la meilleure thèse de l'année 2013 sera attribué à Bernard Haché pour sa thèse de doctorat en études françaises intitulée « Les feuilletons littéraires dans les journaux acadiens (1867-1900) ». Monsieur Haché a complété cette thèse sous la direction du professeur James de Finney. Il est présentement conseiller principal au ministère des Transports et de l’Infrastructure du Nouveau-Brunswick.

L'attribution du prix aura lieu le vendredi 21 mars 2014, à 13 h 30, dans la salle Neil-Michaud du pavillon des arts au campus de Moncton, lors d'une séance publique durant laquelle le lauréat fera une présentation de ses travaux de recherche. La cérémonie sera suivie d'une réception.

La thèse de doctorat de M. Haché constitue la première étude de grande envergure abordant les quelque deux cents feuilletons, essentiellement d'origine française, qui ont paru dans les journaux acadiens entre 1867 et 1900.

Comme il ne s’écrit pas de romans en Acadie à cette époque, la rubrique est essentiellement constituée de textes provenant de la France, du Québec et des États-Unis. La thèse aborde, pour cette raison, la question des voies d’acheminement du texte littéraire français (circulation, censure, agents, réseaux d’importation…) et traite, en outre, de l’imaginaire nouveau qui se répand en Acadie. Les figures des saints martyrs et de héros légendaires y partagent en effet l’espace de la fiction avec les drames familiaux et sentimentaux de la noblesse ou de la bourgeoisie, et s’illustrent dans des récits du Moyen Âge, de la Rome antique ou des épisodes sanglants de la Révolution française. L'Acadie a donc accès, pour la première fois, à un imaginaire très contrasté, de même qu’aux nouvelles formes de culture populaire, qui sont en train de se répandre à travers le monde.

Par ailleurs, si aucun écrivain acadien n’est présent dans le corpus à l’étude, la diffusion en feuilletons de textes-clefs comme Évangéline de Longfellow et Jacques et Marie de Napoléon Bourassa a pour effet d’acadianiser la rubrique « feuilleton » et de promouvoir le courant nationaliste, dominé par la notion d’Acadie renaissante. En plus, de nombreux romans contiennent des scènes qui ne sont pas sans rappeler les événements tragiques de 1755. À un niveau moins conscient, l'image de la femme, très présente à la fois dans l'imaginaire collectif acadien à la fin du 19e siècle – on songe à Évangéline et à ses variantes – ainsi que dans toute la littérature populaire de l’époque, fait le pont entre ce corpus d'œuvres étrangères et le lectorat acadien.

Renseignements : FESR, au 858-4310.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.