Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 12 Février 2014

Des retombées économiques intéressantes pour les prochains tournois de la FIFA

Agrandir l'image
L’Association canadienne de soccer a dévoilé ses projections préliminaires au chapitre des retombées économiques de la Coupe du monde féminine U-20 de la FIFA, Canada 2014, et de la Coupe du monde féminine de la FIFA, Canada 2015. Les conclusions initiales indiquent que les deux compétitions généreront plus de 337 millions de dollars pour l’économie canadienne.

Selon l’Association, les Coupes du monde féminines de soccer devraient laisser des retombées économiques de l’ordre de 44 millions de dollars pour le Nouveau-Brunswick et de 27 millions pour la ville de Moncton. En 2014, la coupe du monde féminine des moins de 20 ans générera des retombées de 10 millions de dollars dans la province et de 7 millions à Moncton. En 2015, on prévoit des retombées de 34 millions de dollars pour la province et de 20 millions pour la ville de Moncton.

Au Canada, le tournoi de 2015 devrait insuffler 267 millions de dollars en activité économique tandis que la compétition de 2014 produirait 70 millions de dollars. L’activité économique nette (PIB) de la compétition devrait atteindre 169 millions de dollars au pays, soit 37 millions de dollars en 2014 et 132 millions de dollars en 2015.

« Accueillir la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Canada 2014, et la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015, à Moncton aura un impact significatif pour la ville, pour le Nouveau-Brunswick et pour le Canada en entier, explique Stéphane Delisle, directeur général de site à Moncton. Les tournois laisseront des legs importants pour le sport, les femmes et la communauté, tels qu’une expertise pour accueillir des événements internationaux de grand calibre, des bénévoles locaux formés pour ce genre d’événements, une surface artificielle au stade situé à l’Université de Moncton en plus de surfaces artificielles à deux écoles secondaires de la région. »

Le rapport final sur les retombées économiques de la compétition sera compilé une fois que les 24 équipes auront joué leurs matchs du 6 juin au 5 juillet 2015 dans le cadre de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015. Rappelons que les matchs seront disputés à Moncton, Montréal, Ottawa, Winnipeg, Edmonton et Vancouver. En 2014, 16 équipes se disputeront la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Canada 2014, du 5 au 24 août à Moncton, Montréal, Toronto et Edmonton.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.