Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Jeudi 06 Février 2014

Foresterie de précision : la technologie au service de l’industrie forestière

André Cyr et Pamela Hurley Poitras, tous deux technicien et technicienne en recherche forestière de l’IRFN, montrent l’un des aéronefs utilisés pour survoler les forêts.
Agrandir l'image
La foresterie de précision occupe une place importante au sein de l’équipe de l’Institut de recherche sur les feuillus nordiques (IRFN) au campus d’Edmundston de l’Université de Moncton (UMCE).

Les intervenants de l’industrie forestière et le public ont pu constater le grand potentiel de la technologie dans ce domaine lors d’une présentation du laboratoire de foresterie de précision en janvier dernier à l’occasion d’une conférence des midis-forestiers.

Le laboratoire comprend du matériel de haute technologie afin de soutenir les activités de recherche appliquée de l’IRFN. Trois aéronefs sans pilote, pouvant peser entre 5 à 10 kilogrammes, sont utilisés pour des missions d’exploration, les applications de photogrammétrie et de télédétection. Dans un intervalle de 30 à 45 minutes, les petits avions téléguidés les plus performants peuvent couvrir jusqu’à 900 hectares et survoler plusieurs fois le même territoire pendant différentes saisons.

De plus, une démonstration d’un laser terrestre, permettant d’acquérir des données LIDAR a été effectuée. L’appareil sert à cartographier et à mesurer précisément la distance d’une cible ou d’une structure à l’aide d’une impulsion laser. Le nuage des points généré peut être précis de quelques millimètres.

La technologie de balayage au laser (LIDAR) permet notamment une représentation en trois dimensions de haute précision des arbres ou d’autres structures, de recueillir de l’information détaillée sur la structure des arbres ainsi que diverses mesures dendrométriques.

Une conférence record
La foresterie de précision répond certainement à des objectifs de recherche prioritaires auprès de l’industrie forestière. La curiosité qu’elle suscite a dépassé les attentes des responsables de l’organisation des midis-forestiers. La conférence de janvier a fait un tabac, d’autant plus qu’elle comprenait une démonstration fort attendue de la haute technologie.

« La salle était pleine à capacité et il a même fallu ajouter des sièges. Jamais une conférence d’un midi-forestier n’a attiré autant de gens, à ce qu’il parait », a indiqué le directeur général de l’IRFN, Gaetan Pelletier.

La conférence a réuni bon nombre de représentants des compagnies forestières et du ministère des Ressources naturelles. La communauté économique était également présente, de même que de nombreux étudiants de l’UMCE et du CCNB – campus d’Edmundston.

Le thème de la foresterie de précision sera repris dans le cadre du Congrès mondial acadien quand l’Institut organisera une journée de conférence interactive sur le terrain.

- 30 -

Source : Hugues Chiasson, coordonnateur des communications à l'UMCE (737-5034 - b)
Autres photos (haute résolution) :Photo 1
Source : Service des communications, Campus d'Edmundston
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.