Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 29 Janvier 2014

Les étudiantes et étudiants du BGI en action à la librairie Pélagie (épisode 2)

Les étudiantes et étudiants du BGI présents lors de la visite à la librairie Pélagie, le 21 janvier dernier. De gauche à droite, Éric Bordage, Marie-Claude Gagnon, Yannick Austin, Rébecca Maltais, Annie Doiron, Mélissa Paulin ainsi que Julien Cormier, l’un des propriétaires de la librairie Pélagie.
Agrandir l'image
Pour leur troisième séance de travail, le mardi 21 janvier dernier, les étudiantes et étudiants du baccalauréat en gestion de l’information ont réalisé une analyse des besoins à la libraire Pélagie de Shippagan. Après s’être familiarisés avec le fonctionnement de l’entreprise, les étudiants ont maintenant pu explorer ses activités.

Ils ont pris connaissance des types de documents produits et reçus dans la librairie et étudié leur circulation. Cela leur a permis d’établir un plan d’action pour améliorer la gestion documentaire et faciliter l’organisation du classement des dossiers et des fichiers.

Afin d’avancer leur étude, ils ont même fait des heures supplémentaires en constituant des équipes de binômes chargées chacune à leur tour de suivre les processus de réception des commandes de livres et de réservations. Les étudiantes et étudiants ont également eu l’occasion de voir le fonctionnement du système informatique utilisé. Ils ont mieux perçu l’ampleur que représente la gestion des stocks.

En effet, dans un environnement où il y a un constant renouvellement de livres, les clients ont en permanence un choix à leur disposition d’une moyenne de 10 000 volumes. Chaque mois, près de 5 000 ouvrages sont commandés et, en fonction de la demande, certains sont retournés après six mois. Les clients fidèles peuvent donc découvrir des nouveautés chaque semaine.

La semaine prochaine, les étudiantes et étudiants commenceront l’identification des documents aussi bien papiers que numériques et ils auront ainsi une bonne idée de la masse documentaire et de son contenu.

À suivre…

Marie-Claude Gagnon, étudiante de quatrième année au baccalauréat en gestion de l’information
Source : Service des communications, Campus de Shippagan
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.