Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 11 Décembre 2013

Étienne Dako a été nommé membre de la délégation canadienne de la Commission du Codex Alimentarus

Agrandir l'image
Le professeur Étienne Dako, de l’École des sciences des aliments, de nutrition et d’études familiales de l’Université de Moncton, a été nommé membre de la délégation canadienne de la Commission du Codex Alimentarus pour la deuxième année consécutive.

La Commission du Codex Alimentarus (code alimentaire) a été créée en 1963 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et la Fondation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Elle a pour but de mettre au point les normes alimentaires qui visent à protéger la santé des consommateurs et à assurer que le commerce des aliments soit basé sur des pratiques loyales.

À titre de délégué, le professeur Dako a participé à la 41e réunion du Comité du Codex sur l’étiquetage des denrées alimentaires qui s’est déroulée à Charlottetown du 14 au 17 mai dernier. Cette session a réuni des représentants de 110 pays et de 250 différentes organisations.

Ces organisations ont travaillé à plusieurs projets, notamment au projet de révision des directives concertant l’étiquetage nutritionnel relative à une nouvelle définition des «valeurs nutritionnelles de référence». De plus, il a été question de l’avant-projet de révision des directives pour l’emploi des allégations relatives à la nutrition et à la santé concernant une nouvelle définition de l’allégation de «non-adjonction», les conditions pour l’allégation «exempt de sel», les amendements à la section sur les allégations comparatives et les conditions pour les allégations de non-adjonction de sucres. Enfin, les participantes et les participants se sont penchés sur l’avant-projet/projet d’amendement aux directives concernant la production, la transformation, l’étiquetage et la commercialisation des aliments biologiques.

Les organisations se sont également penchées sur les questions soumises par d’autres comités, tels le Comité du Codex sur les poissons et les produits de la pêche (CCFFP), le Comité sur la nutrition et les aliments diététiques ou de régime (CCNFSDU), le Comité sur les méthodes d’analyse et d’échantillonnage (CCMAS) et le Comité FAO/OMS de coordination pour le Proche-Orient (CCNEA).

Les travaux et recommandations du CCFL (Codex Committee On Food Labelling) ont par la suite été acheminés à un autre comité du Codex avant que les recommandations finales ne soient définitivement adoptées par le Codex, comité conjoint FAO/OMS.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.