Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Jeudi 21 Novembre 2013

Conférence sur l’évaluation des dossiers étudiants de l’international

La photo nous fait voir, de gauche à droite, Michael Ringuette, agent d’information au Centre d’information canadien sur les diplômes internationaux (CICDI); Jean-Guy Ouellette, vice-recteur adjoint à l’enseignement et à la recherche; Pascal Robichaud, registraire; Daouda Diallo, agent de projet; Michel Bédard, conférencier-invité et analyste en éducation internationale à la Direction de l’authentification, de l’évaluation professionnelle et de la révision administrative au ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles du Québec, et Stéfanie Wheaton, registraire adjointe.
Agrandir l'image
À l’invitation du Registrariat du campus de Moncton de l’Université de Moncton, les évaluatrices et évaluateurs des dossiers d’admission de l’international des trois campus de l'Université et des Collèges communautaires de langue française du Nouveau-Brunswick se sont réunis le 6 novembre pour une journée de formation.

L’objectif était d’outiller celles et ceux qui sont chargés du traitement, de l’évaluation et de l’authentification des dossiers d’admission de l’international, afin de leur donner une meilleure appréciation des contextes spécifiques rattachés à la production de documents dans les pays de la Francophonie.

Les conférenciers étaient Michel Bédard, analyste en éducation internationale à la Direction de l’authentification, de l’évaluation professionnelle et de la révision administrative (DAÉPRA) au ministère de l'Immigration et des Communautés culturelles du Québec, et Michael Ringuette, du Centre d’information canadien sur les diplômes internationaux (CICDI), relevant du Conseil des ministres de l’Éducation du Canada.

Monsieur Bédard a présenté des principes et des techniques avancées d’authentification des documents à partir d’exemples de certains pays africains tels que la Guinée, le Mali, la Tunisie, l'Algérie, la République Démocratique du Congo et le Rwanda. Il a aussi abordé la comparabilité des diplômes et l’identification des pseudos-universités communément appelées « Usines à diplômes ». Monsieur Ringuette a présenté des outils électroniques disponibles aux évaluatrices et évaluateurs. Au fur et à mesure que la conférence progressait, les participantes et participants s'apercevaient que l'authentification des dossiers internationaux n'était pas chose facile et qu’il est nécessaire de bâtir une expertise dans ce domaine.

Grâce à cette conférence, les participantes et participants disposent d'outils supplémentaires pour mieux évaluer et authentifier les dossiers de l'international, plus particulièrement de l'Afrique subsaharienne.

La tenue de la conférence a été rendue possible grâce à l’appui du vice-rectorat à l’enseignement et à la recherche de l’Université de Moncton et grâce à la collaboration du Conseil des ministres de l’Éducation (Canada), notamment de leur Centre d’information canadien sur les diplômes internationaux (CICDI), et du ministère de l'Immigration et des Communautés culturelles du Québec.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.