Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 30 Octobre 2013

La place des femmes dans les médias

La photo nous fait voir, de gauche à droite, Pascal Raiche-Nogue, Sarah LeBlanc, Abbé Lanteigne, animateur de la table ronde et professeur d’information-communication, ainsi que Louise Imbeault.
Agrandir l'image
La faible représentation des femmes dans nos médias a fait l’objet d’une table ronde, le 26 octobre dernier, au pavillon des Arts. La directrice générale du Regroupement féministe du Nouveau-Brunswick [RFNB], Sarah LeBlanc; le président de l’Association acadienne des journalistes [AAJ], Pascal Raiche-Nogue, et l’ex-directrice de Radio-Canada Acadie, Louise Imbeault, ont tenté de trouver des solutions à une situation déjà relevée dans une étude publiée en 2011 et montrant que seulement 25 % des intervenants dans la presse écrite provinciale étaient des femmes.

Parmi ces solutions énoncées lors des discussions, on retrouve la sensibilisation des journalistes et de leurs patrons au problème de sous-représentation des femmes, la création d’une banque de noms de femmes prêtes à intervenir dans les médias selon leur rôle ou expertise spécifique et le développement dans les médias d’initiatives de conciliation travail-famille afin de permettre aux reporters mères de famille de demeurer dans la profession. Le Regroupement féministe a indiqué qu’il poursuivra ses efforts dans ce sens.

La table ronde, à laquelle ont assisté une vingtaine de personnes, était organisée conjointement par le RFNB, l’AAJ et le Programme d’information-communication de l’Université de Moncton.

Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.