Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 30 Octobre 2013

La France honore la professeure Marie-Thérèse Seguin

La photo nous fait voir, à gauche, M. Vincent Hommeril, consul général de France dans les Provinces atlantiques, et Mme Marie-Thérèse Seguin, au moment de la remise des insignes de chevalier de l’Ordre des Palmes Académiques.
Agrandir l'image
Professeure titulaire au Département de science politique de l’Université de Moncton, Marie-Thérèse Seguin a été nommée chevalier des Palmes académiques par le ministre français de l’Education Nationale, sur proposition du Consulat général de France dans les Provinces atlantiques.

En conférant cette distinction, les autorités françaises entendent saluer l’impressionnant parcours professionnel de Marie-Thérèse Seguin. Depuis plus de trente ans, la professeure Seguin s'intéresse aux questions de la représentation politique des femmes et des mutations sociales. Ses recherches portent sur ces thématiques en France, en Acadie, mais aussi dans le reste du monde. En effet, Marie-Thérèse Seguin a toujours eu un intérêt marqué pour l'international. Outre sa parfaite maîtrise de la langue espagnole et de sa contribution au bureau de coopération et des échanges internationaux, elle a notamment participé à la direction du partenariat international Acadie-Haïti en « stratégie de sécurité alimentaire en Haïti ». Ce projet avait une valeur estimée à 5 millions de dollars.

Ses services à la communauté sont fort appréciés. Mme Seguin a été successivement membre de divers jurys scientifiques, membre du comité de planification stratégique de l’Université de Moncton, présidente du comité interfacultaire pour l’élaboration d’un programme de maîtrise en relations industrielles et membre du Sénat académique de l’Université de Moncton. Hors de son activité universitaire, Marie-Thérèse Seguin est aussi membre du conseil d’administration de la maison Nazareth et membre du comité pour l’abolition de la retraite obligatoire. Elle a aussi été une personne-ressource dans le cadre du projet sur l’éveil à la citoyenneté des femmes financé par Condition Féminine Canada et membre du groupe de travail sur la nouvelle stratégie de prise en charge de la problématique des femmes dans les politiques provinciales.

La décoration lui a été remise par Vincent Hommeril, consul général de France dans les Provinces atlantiques, vendredi dernier à l’Université de Moncton, dans le cadre d’une activité soulignant le 40e anniversaire du Département de science politique de l’Université.

L’Ordre des Palmes Académiques est destiné à honorer les personnes œuvrant en éducation et en enseignement supérieur qui se sont distinguées dans le domaine pédagogique ou de la recherche.
Le Consulat Général de France dans les Provinces atlantiques félicite Mme Marie-Thérèse Seguin pour l’obtention de cette distinction si bien méritée.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.