Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 22 Octobre 2013

Le concours de création d’épouvantails se poursuit jusqu’au 31 octobre

Agrandir l'image
Le Bureau des relations internationales, le Département d’arts visuels ainsi que le Comité mieux-être universitaire invitent les étudiantes, les étudiants et le personnel de l’Université de Moncton à participer au concours de création d’épouvantails.

Le concours se tiendra sur le campus de Moncton jusqu'au 31 octobre 2013. Cependant, les étudiantes, les étudiants et le personnel des campus d’Edmundston et de Shippagan peuvent également participer en soumettant leur photo d’épouvantail sur la page Facebook de l’évènement avant le 31 octobre à 11 heures.

Les membres de l’équipe gagnante recevront chacun un sac à dos du Bureau des relations internationales. L’équipe qui terminera au deuxième rang recevra un certificat-cadeau de 70 $ du magasin d’économies de l’Armée du Salut (Elmwood) et celle qui terminera au troisième rang recevra une pizza du restaurant Pizza Delight et des billets pour le Ciné-campus offerts par le Service des loisirs socioculturels.

Les participantes et les participants devront former des équipes de 3 à 6 personnes et s’inscrire à l’adresse suivante : fr.surveymonkey.com/s/PVVD6RX.

Il est à noter que cette activité est admissible au Programme de passeport international si l’équipe est composée d’au moins une ou un étudiant en mobilité.

Afin d’obtenir plus de renseignements sur le concours et sur les prix de participation, vous pouvez vous rendre sur la page Facebook officielle de l’évènement : https://www.facebook.com/events/244686512351424/?ref=5 ou nous écrire par courriel à bri@umoncton.ca
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.