Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 24 Septembre 2013

La huitième des conférences J.-Fernand-Landry portera sur le travail du comité d’action concernant l’accès à la justice civile et familiale

L’honorable Thomas A. Cromwell.
Agrandir l'image
La Faculté de droit de l’Université de Moncton et sa doyenne, Odette Snow, vous invitent à assister à la huitième des conférences J.-Fernand-Landry portant sur « L’accès à la justice civile et familiale : le travail du comité d’action », qui sera prononcée par l’honorable Thomas A. Cromwell, juge à la Cour suprême du Canada, le vendredi 1er novembre à 18 h 30 dans la salle 142 du pavillon Adrien-J.-Cormier au campus de Moncton.

L’honorable Thomas Cromwell n’a pas pris de temps pour faire sa marque dans le monde juridique dont il fait partie depuis l’obtention de son LL.B. de l’Université Queen’s en 1976 et de son B.C.L. de l’Université d’Oxford en 1977.

Dans la première tranche de sa carrière, on le trouve déjà actif dans plusieurs sphères du droit, ce qui témoigne de sa polyvalence et de ses multiples talents. À ses débuts, il est avocat de pratique privée; plus tard, de 1982 à 1992 et de 1995 à 1997, il est professeur à la Faculté de droit de l’Université Dalhousie; dans l’intervalle, de 1992 à 1995, il est adjoint exécutif du juge en chef du Canada, le très honorable Antonio Lamer. Pendant cette période, il assume aussi de nombreuses charges importantes, dont la présidence de l’Association canadienne des professeurs de droit (1988-1989) et la présidence du comité organisationnel de l’organisme national pour la réforme de la justice civile de l’Association du Barreau canadien (1996-1997).

Fort de cette riche expérience, il est nommé juge à la Cour d’appel de la Nouvelle-Écosse en 1997 et ensuite juge à la Cour suprême du Canada en 2008. Pendant qu’il est membre de la magistrature, son engagement dans la communauté juridique s’intensifie. Il préside notamment l’Institut canadien d’administration de la justice de 1999 à 2001, le conseil du Forum canadien sur la justice civile de 2007 à 2008, et depuis 2010, le Comité d’action national sur l’accès à la justice en matière civile et familiale.

Tout au long de sa carrière, l’honorable Thomas Cromwell contribue à l’avancement des connaissances dans le domaine juridique par ses écrits et sa participation aux travaux de revues scientifiques. Il rédige – seul ou en collaboration – plusieurs livres et articles et est membre de divers comités de rédaction, dont celui de la Revue du Barreau canadien qu’il préside actuellement. Il a reçu de nombreux prix, dont le Prix d’excellence Louis St-Laurent (1992) et les médailles du jubilé de la reine Elizabeth II (2002 et 2012). Il est détenteur de doctorats honorifiques en droit de l’Université Dalhousie, de l’Université Queen’s et du Barreau du Haut-Canada.

La conférence sera précédée d’un cocktail à 17 h 30.

Maître J. Fernand Landry, c.r. (1947-2000)
Le regretté collègue et ami Fernand Landry possédaient des baccalauréats ès arts de l’Université de Moncton, ès sciences sociales de l’Université d’Ottawa et en droit de l’Université du Nouveau-Brunswick, ainsi que la maîtrise en droit de l’Université Harvard.

Après avoir enseigné le droit à l’Université du Nouveau-Brunswick, il s’est joint à Aldéa, son épouse, et à Me Pierre P. Tremblay pour fonder le cabinet d’avocats Tremblay Landry Landry et s’est alors vu confier par l’Université de Moncton la responsabilité de coordonner l’établissement de sa nouvelle Faculté de droit. Il deviendra plus tard sous-ministre du premier ministre Frank McKenna.

C’est pendant son mandat de doyen de la Faculté de droit que sera réalisée la construction du nouveau pavillon Adrien-J.-Cormier. Il sera ensuite vice-recteur à l’administration et aux ressources humaines de l’Université de Moncton, puis directeur général du 8e Sommet de la Francophonie en 1999. Il aura été président de la Société nationale de l’Acadie, du Barreau du Nouveau-Brunswick, du Programme canadien de contestation judiciaire et du conseil d’administration d’Assomption Vie.

Son importante contribution à l’épanouissement de la Francophonie canadienne et de l’Acadie fait l’unanimité.

Programme des activités du 35e anniversaire de la Faculté de droit - 1er et 2 novembre

Toutes les activités auront lieu dans le local 142 du pavillon Adrien-J.-Cormier, sauf indication contraire.

Le vendredi 1er novembre
Cocktail à 17 h 30.
Conférence J.-Fernand-Landry 2013 à 18 h 30 « L’accès à la justice civile et familiale :
le travail du comité d’action ».
Conférencier : l’honorable Thomas A. Cromwell, juge à la Cour suprême du Canada.

Le samedi 2 novembre
Café, fruits et brioches (local 132) à 8 h 30
L’accès à la justice – ouverture du colloque et mot de bienvenue à 9 heures

Table ronde à 9 h 15 « Problèmes systémiques : culture, complexité, coûts, lenteur ».
Personnes ressources : l’honorable Lucie LaVigne, juge, Cour du Banc de la Reine du Nouveau-Brunswick, Edmundston; Maître Denise LeBlanc, c.r., McInnes Cooper, Moncton; Maître Justin Robichaud, Cantini Law Group, Moncton; et Maître Annette Boucher, c.r., ancienne registraire de la Cour d’appel de la Nouvelle-Écosse.

Table ronde à 10 h 45 « La procédure : un obstacle? ».
Modérateur : Maître James Lockyer, c.r., professeur titulaire, Faculté de droit, Université de Moncton.
Personnes ressources : Maître Basile Chiasson, c.r., Chiasson Roy, Bathurst; Maître Marie-Claude Bélanger-Richard, c.r., Stewart McKelvey, Moncton; Maître Michel Doucet, c.r., professeur titulaire, Faculté de droit, Université de Moncton; et Maître Robert Basque, c.r., Forbes Roth Basque, Moncton.

Table ronde à 13 heures « La langue : enjeux et défis ».
Modératrice : l’honorable Yvette Finn, juge, Cour provinciale, Caraquet.
Personnes ressources : Maître Rénald Rémillard, directeur général, Fédération des associations de juristes d’expression française; Maître Réjean Aucoin, Chéticamp, Nouvelle-Écosse; Maître Euclide LeBouthillier, LeBouthillier Boudreau Saulnier, Tracadie-Sheila; et Maître Marc-Antoine Chiasson, McInnes Cooper, Moncton.

Table ronde à 14 h 30 « L’avenir »
Modérateur : l’honorable Richard Chartier, juge en chef du Manitoba.
Personnes ressources : l’honorable Robert Pidgeon, juge en chef associé de la Cour supérieure du Québec; Monsieur Graham Fraser, commissaire aux langues officielles du Canada; et Maître Martha Jackman, professeure titulaire, Faculté de droit – section common law, Université d’Ottawa.

La synthèse et la clôture du colloque se feront à compter de 15 h 45 en compagnie de l’honorable Michel Bastarache, C.C., ancien juge de la Cour suprême du Canada et professeur associé de la Faculté de droit de l’Université de Moncton.

Le banquet du 35e anniversaire de la Faculté de droit aura lieu à l’hôtel Delta Beauséjour de Moncton à compter de 19 heures (apéritif à 18 h 30). Le conférencier sera Maître Fred Headon, président de l’Association du Barreau canadien.

Inscription et renseignements : (506) 858-4564 / lise.briard@umoncton.ca
Fiche d'inscription : http://www.umoncton.ca/umcm-droit
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.