Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 17 Septembre 2013

La professeure Florence Ott collabore au livre Recherches ouvertes sur le numérique

Florence Ott, professeur en gestion de l'information à l'UMCS.
Agrandir l'image
Florence Ott, professeure en gestion documentaire à l’Université de Moncton, campus de Shippagan, vient de rédiger un chapitre dans le livre sur les Recherches ouvertes sur le numérique paru aux éditions Lavoisier à Paris sous la direction de Fabrice Papy, professeur à l’Université de Lorraine. Cet ouvrage fait partie de la collection « traité des sciences et techniques de l’information » et aborde les domaines touchés par les technologies concernent les grandes options méthodologiques et le savoir-faire dans l’organisation et la diffusion de l’information.

Madame Ott s’est penchée sur « les défis de la gestion documentaire face à la dématérialisation des documents » qui entraine une remise en cause des concepts et des méthodes conduisant à revoir la gouvernance de l’information. Les préoccupations actuelles portent sur le concept du système de gestion des documents d’activité, de l’interopérabilité avec les normes de système de management comme la qualité et le risque ainsi que la pertinence du cycle de vie des documents selon le principe des trois âges et le continuum des documents.

Néanmoins, la question la plus complexe demeure la capacité à garantir la pérennité de l’information en raison de la fragilité des supports et de l’obsolescence technologique. Les documents numériques conservés sont de peu de valeur si leur authenticité n’est pas assurée puisqu’on se trouve alors dans l’impossibilité de constituer des sources fiables.

C’est pourquoi l’étude présente les nouvelles normes et insiste sur la refonte de l’ISO 15489 du records management qui devraient apporter des principes et des méthodes pour permettre la gestion et la conservation des documents numériques. Enfin, elle examine l’importance de l’authenticité et de l’intégrité ainsi que la préservation des données numériques à long terme.

Florence Ott, professeure en gestion documentaire
Source : Service des communications, Campus de Shippagan
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.