Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 18 Septembre 2013

Le Dr Stephen Lewis est le chercheur du mois de septembre de la Fondation pour la recherche en santé au Nouveau-Brunswick

Agrandir l'image
Le Dr Stephen Lewis, professeur associé au Département de chimie et biochimie de l'Université de Moncton, est le chercheur du mois de septembre de la Fondation pour la recherche en santé du Nouveau-Brunswick.

Chercheur et directeur scientifique adjoint à l’Institut atlantique de recherche sur le cancer (IARC), il est aussi professeur associé au Département de biologie de l'University of New Brunswick et professeur associé au Département de microbiologie et immunologie de la Faculté de médecine de Dalhousie University.

Le Dr Lewis a obtenu le baccalauréat ès sciences et le doctorat en microbiologie et immunologie de Dalhousie University avant de poursuivre une formation postdoctorale au Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario. Il a joint l’IARC en 2008.

Son programme de recherche biomédicale fondamentale vise à comprendre un nouveau mécanisme d’initiation de synthèse des protéines appelé « initiation de la traduction régulée par la séquence IRES » (site d’entrée interne des ribosomes). Les IRES permettent le recrutement direct des ribosomes par un ARN messager (ARNm), en particulier dans des conditions de stress et de prolifération cellulaires. L’ARN messager joue un rôle important au niveau de la maladie, en particulier du cancer. Une meilleure compréhension de tels mécanismes cellulaires pourrait mener à la découverte de cibles thérapeutiques pour un meilleur traitement de nombreux cancers, dont celui du sein et les lymphomes malins non hodgkiniens, figurant parmi les cinq cancers les plus communs au Nouveau-Brunswick.

Le Dr Lewis a reçu plus de 800 000 $ en fonds de recherche au cours de ses six années au Nouveau-Brunswick. Il a formé et mentoré deux boursiers postdoctoraux et supervise trois employés de laboratoire à l'IARC. Il a aussi participé à quelque 50 articles, rapports et exposés (dont neuf à titre de conférencier) à des congrès nationaux et internationaux et dans de nombreuses revues internationales avec comité de lecture.

En plus de ses travaux de recherche, le Dr Lewis contribue au milieu de la recherche en santé en siégeant à des comités d’évaluation de demandes de subventions, d’évaluation de manuscrits et de leadership pédagogique. Il a récemment été nommé au conseil d’administration du Beatrice Hunter Cancer Research Institute. Tout récemment, il a pris l’avant-scène en ce qui a trait aux fonds de trois millions de dollars accordés à l’Institut atlantique de recherche sur le cancer par l’Agence de promotion économique du Canada atlantique.

En attirant au Nouveau-Brunswick des chercheurs de talent comme le Dr Lewis, la Fondation estime que « nous contribuons à l’effort mondial qui est déployé pour offrir des traitements et des soins de santé efficaces. Nous créons également un milieu de recherche dynamique qui permettra à nos étudiants et étudiantes de devenir des entrepreneurs et des chercheurs en santé exceptionnels. »
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.