Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Jeudi 13 Juin 2013

Florence Ott donne quatre conférences à l’École secondaire Népisiguit

Classe de 10e année en histoire de l’ESN avec la conférencière Florence Ott.
Agrandir l'image
Florence Ott, professeure du programme de baccalauréat en gestion de l’information de l’Université de Moncton, campus de Shippagan (UMCS), a présenté l’histoire de l’Alsace, sa région natale, aux élèves de trois classes d’histoire de 10e année à l’École secondaire Népisiguit de Bathurst, le mercredi 29 mai dernier.

Ces exposés ont montré aux élèves qui étudient l’histoire de l’Europe comment les Alsaciens avaient souffert durant les trois guerres successives de 1870, 1914-1918 et 1939-1945 puisque durant ces époques certains ont changé quatre fois de nationalité. Français de cœur, ils ont été annexés à l’Allemagne sans pouvoir décider de leur sort, subissant les aléas des décisions des grandes puissances. L’Alsace a été une terre de combat et beaucoup de combattants sont tombés sur son territoire et les hommes en âge de se battre, qu’on a appelé les « malgré nous », ont été obligés pour certains d’aller jusqu’en Russie car il y avait moins de chance de désertion. Il a aussi été question de la cour des droits de l’homme et du parlement européen à Strasbourg. Située au cœur de l’Europe, c’est une région où se côtoie deux cultures, celle de Descartes et celle de Goethe, où les traditions et la musique sont importantes et où il fait bon vivre avec une cuisine très riche et du bon vin blanc très apprécié comme le Riesling ou le Crémant d’Alsace.

Ensuite, madame Ott a fait une quatrième présentation aux élèves du cours d’Acadie sur l’œuvre des religieuses hospitalières de Saint-Joseph, et plus particulièrement sur l’histoire de l’Académie Sainte-Famille de Tracadie. Cela a permis de montrer l’importance des archives et comment il fallait les exploiter pour écrire un livre et faire de la recherche. Outre la vie des pensionnaires de l’Académie, les élèves ont aussi été intéressés par l’histoire des lépreux et la compassion des religieuses qui, à partir de 1868, essaient d’alléger leurs souffrances.

Au final, 80 élèves ont enrichi leurs connaissances et la conférencière a beaucoup apprécié la qualité de leur écoute et cette belle journée d’échanges et de discussions.

Florence Ott, professeure en gestion documentaire
Autres photos (haute résolution) :Photo 1 Photo 2
Source : Service des communications, Campus de Shippagan
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.