Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Lundi 13 Mai 2013

Le vernissage de l’exposition « Réflexions sur la mer », de l’artiste peintre Josette Mallet aura lieu le 22 mai

Agrandir l'image
La communauté universitaire est cordialement invitée à assister au vernissage de l’exposition « Réflexions sur la mer », de l’artiste peintre Josette Mallet, le mercredi 22 mai de 18 h 30 à 20 h 30 à la Galerie Corrid’Art du Centre multifonctionnel de Shédiac. L’exposition sera en montre du 22 mai au 23 août.

Artiste en début de carrière, Josette Mallet, originaire de Haut-Shippagan, a une formation en enseignement des arts plastiques de l’Université de Moncton. Elle a enseigné dans les écoles publiques du Nouveau-Brunswick pour ensuite travailler pendant plus de 15 ans en graphisme, plus précisément dans le domaine de l’édition. Elle est présentement secrétaire à la Faculté de droit et au Centre de traduction et de terminologie juridiques.

Le sujet principal, la mer, est l’élément qui a provoqué son retour à la peinture. En 2003, Josette a décidé de créer une peinture murale extérieure dans laquelle elle inclut une représentation de la mer. Cela a eu l’effet d’une révélation pour elle. Le goût de peindre, qu’elle avait perdu depuis des années, est revenu tout d’un coup. Elle a aussi réalisé que la mer était un sujet déjà présent dans ses toiles alors qu’elle peignait à l’âge de 15 ans.

À la suite de sa première exposition solo en 2009 et qui avait pour titre « La mer à voir », elle désire poursuivre cette recherche artistique. « Le thème de la mer me fascine et m’amène à m’interroger sur le sens de la vie », soutient-elle. Elle ne cherche pas à représenter la mer de façon réaliste, mais plutôt à son inspirer pour exprimer ses émotions à la suite d’expériences vécues. Comme exemple, l’œuvre, intitulée « Fatalité de la vie », a été inspirée par la mort subite d’une jeune fille dont elle connaît la mère.

« Mon expression artistique se développe grâce à un travail assidu et continuel car je crois sincèrement qu’il faut faire le cheminement concrètement pour qu’il y ait une évolution », ajoute l’artiste. Cette évolution est présente dans ce deuxième projet, intitulé « Réflexions sur la mer ». Comme exemple, l’œuvre, intitulée « Vulnérabilité », revêt pour elle un caractère plus conceptuel et graphique que la simple représentation de la mer. Le public est donc invité à venir rencontrer l’artiste lors de son vernissage.

La Galerie Corrid’Art est ouverte au public tous les jours de la semaine. Elle est présentement à la recherche d’artistes visuels intéressés à exposer leurs œuvres (www.centreshediac.ca).

Renseignements : Monique Melanson, au 506-532-7700 / centreshediac@shediac.org
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.