Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Lundi 22 Avril 2013

Cent-vingt jeunes font écarquiller les yeux lors de l’Expo-sciences francophone provinciale

À la suite du concours de l’Expo-sciences francophone provinciale, présenté vendredi à Edmundston, cinq élèves représenteront le Nouveau-Brunswick lors du championnat pancanadien d'expo-sciences qui se tiendra à Lethbridge, en Alberta, du 11 au 18 mai 2013. De gauche à droite, Paul Albert (vice-recteur de l'Université de Moncton, campus d'Edmundston), Jérémy Racine (11e-12e années, polyvalente Cité des jeunes A.-M.-Sormany), Hadia Selouani (7e-8e années, école L'envolée), Roxanne Gauvin (11e-12e années, polyvalente Cité des jeunes A.-M.-Sormany), Raphaël Lord (7e-8e années, école Mgr-Matthieu-Mazerolle), Farouk Selouani (11e-12e années, école Marie-Esther) et Anne-Marie Paradis (conseillère au sein du Conseil d'éducation du District francophone du Nord-Ouest). Photo gracieusetée du District scolaire francophone du Nord-Ouest.
Agrandir l'image
Quelque 120 jeunes scientifiques ont montré leur savoir-faire vendredi dernier à l’occasion de l’Expo-sciences francophone du Nouveau-Brunswick, organisée par l’Université de Moncton, campus d’Edmundston, et qui s’est déroulé dans les espaces communs de l’UMCE et du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick – Campus d’Edmundston.

Une cinquantaine de juges ont évalué environ 80 projets de conception, d’expérimentation et de vulgarisation dans les catégories de la physique, de l’informatique et de la technologie, des mathématiques, des sciences de l’environnement et des ressources naturelles, des sciences de la santé, de la chimie, de la biotechnologie, des sciences humaines et sociales, et de l’ingénierie.

Les élèves participants provenaient des écoles des trois districts scolaires francophones du Nouveau-Brunswick. De nombreux parents et amis ont pu apprécier le talent des jeunes concurrentes et concurrents lors de la visite publique des stands.

Comme l’an dernier, les juges ont été impressionnés par le duo frère-sœur Farouk et Hadia Selouani qui ont remporté la médaille d’or chez les 11e-12e années et les 7e-8e années.

Farouk, élève de l’école Marie-Esther de Shippagan, l’a emporté chez les 11e et 12e années grâce à son projet intitulé « UTUS : un système universel pour la stadification automatique du cancer ». Il a devancé Jérémy Racine et Roxanne Gauvin, de la polyvalente Cité des jeunes A.-M.-Sormany d’Edmundston, qui se sont unis pour leur présentation « Solide? Liquide?... les deux? ».

Chez les 9e-10e années, la palme est allée à Anya Forestell, de l’école Sainte-Anne de Fredericton. Son projet s’intitulait « Les trous noirs ». La deuxième position a été remportée par Roxane Fruytier, du Centre scolaire Samuel-de-Champlain de Saint-Jean, pour son projet « Le vérificateur, chargeur solaire ». Marie Michelle Voyer, de la polyvalente Cité des jeunes A.-M.-Sormany, a terminé en troisième place avec sa présentation « La physique et le patinage artistique ».

C’est chez les 7e et 8e années où la compétition était la plus vive avec une cinquantaine de projets. Hadia Selouani, de l’école L’envolée de Shippagan, a ravi le titre grâce à sa présentation « Prévention de l’hypothyroïdie : un test simple et peu couteux ». Elle a devancé Raphaël Lord, de l’école Mgr-Matthieu-Mazerolle de Rivière-Verte, qui présentait « L’électricité statique ». La troisième position est allée à Sara Albert, de l’École régionale Saint-Basile, pour son projet « Les jumeaux ».

Un total de 22 projets étaient présentés par des élèves de la 6e année. Gabrielle Arsenault, de l’école Saint-Jacques, est sortie grande gagnante avec sa présentation « Le syndrome néphrotique ». La deuxième position est allée à Annika Wright et Kyra Holt, du Centre scolaire Samuel-de-Champlain, avec « C quoi le bon choix », alors que la troisième place a été remportée par Samuel Lefrançois, de l’école Place-des-jeunes de Bathurst, qui a conçu le projet « Pouvoir flotter ».

Cinq jeunes scientifiques ont été sélectionnés par les juges afin de représenter le Nouveau-Brunswick à l’Expo-sciences pancanadienne qui se déroulera du 11 au 18 mai à Lethbridge, en Alberta. Il s’agit de Farouk Selouani (11e-12e années), de l’équipe de Jérémy Racine et Roxanne Gauvin (11e-12e années), de Hadia Selouani (7e-8e années) et de Raphaël Lord (7e-8e années).

Le public est invité à consulter l’album photo du concours dans le site Facebook de l’UMCE : http://www.facebook.com/UdeMEdmundston

Le comité organisateur de l’activité regroupe des membres du personnel de l’UMCE, du CCNB – Campus d’Edmundston et des trois districts scolaires francophones de la province. Ceux-ci tiennent à remercier leurs précieux partenaires financiers majeurs, soit la Fondation des caisses populaires acadiennes, le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance du Nouveau-Brunswick, ainsi que l’UMCE. Soulignons également la contribution des Chevaliers de Colomb conseil no 1932 d’Edmundston et de la Fédération du personnel professionnel des universités et de la recherche. L’important soutien de ces organismes permet d’offrir un évènement provincial de qualité et donne l’occasion à cinq jeunes de la province de participer sans frais à la compétition pancanadienne.

- 30 -

Source : Hugues Chiasson, coordonnateur des communications à l'UMCE (506 737-5034 - b)
Autres photos (haute résolution) :Photo 1 Photo 2 Photo 3 Photo 4
Source : Service des communications, Campus d'Edmundston
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.