Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Vendredi 19 Avril 2013

La dramaturgie acadienne est à l’honneur au Festival à haute voix

Le théâtre l’Escaouette présente la septième édition de son Festival à haute voix, du 18 au 21 avril.

Le Festival à haute voix a été créé en 2001 afin d’encourager le développement de l’écriture pour la scène et par conséquent, d’une nouvelle dramaturgie en Acadie. Cette activité bisannuelle constitue une formidable vitrine sur la dramaturgie acadienne où le public peut assister à de premières lectures de textes dramatiques d’auteurs établis et de la relève. Pour les auteurs, il s’agit également d’un banc d’essai formidable.

Pendant les quatre jours du Festival, le public aura la chance d’assister à la mise en lecture d’une dizaine de textes des auteurs Caroline Bélisle, Marilyn Bouchard, Gracia Couturier, Mélanie Daigle, Alain Doom, Matthieu Girard, Johanne Parent et Gabriel Robichaud.

Pour la première fois cette année, le Festival à haute voix s’est associé au Festival Frye pour présenter les textes dramatiques des récipiendaires d’un concours de rédaction dans les écoles secondaires du Nouveau-Brunswick : Ashley Beaudin, de l’école secondaire Mathieu Martin de Dieppe, et Adam Godlewski, du Saint John High School.

La mise en lecture des textes est assurée par des interprètes et des metteurs en scène professionnels. Marcia Babineau signe la direction artistique de cette septième édition, appuyée de Gabriel Robichaud, coordonnateur de l’événement et stagiaire à la direction artistique. Après chaque lecture, le journaliste David Lonergan animera une discussion de 15 minutes entre le public et l’auteur.

Par ailleurs, le Festival à haute voix étend son rayonnement au-delà des frontières de la région, grâce à sa collaboration avec le Conseil des arts de l’Ontario et la Chaire de recherche sur la francophonie canadienne de l’Université d’Ottawa et son directeur, Joël Beddows, qui prendra part au Festival.

Le Festival a lieu au théâtre l’Escaouette. Laissez-passer pour toutes les lectures : 35 $. Le prix d’admission pour une lecture est de 5 $. (855-0001).
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.