Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 26 Mars 2013

L’Université de Moncton, partenaire à part entière lors des Rencontres Acadie-Québec 2013

Des professionnels de l’éducation postsecondaire en provenance des collèges communautaires, des cégeps et des universités se sont réunis les 4, 5 et 6 mars, dans le cadre des Rencontres Acadie-Québec sur la pédagogie de l’enseignement supérieur présentées au CCNB – campus d’Edmundston et dans les espaces communs qu’il partage avec l’Université de Moncton, campus d’Edmundston. Des représentantes et représentants des trois constituantes de l’Université de Moncton étaient d’ailleurs sur place.

Une quarantaine d’ateliers ont permis des échanges sur des approches conduisant à la réussite des étudiants du niveau postsecondaire. Particulièrement, des intervenants du campus d’Edmundston (UMCE) ont opté pour des ateliers touchant directement les pratiques et approches pédagogiques, l’internationalisation et les ressources en technologie.

Juan Manuel Toro Lara, agent de développement de projets en immigration du Consortium national de formation en santé, a choisi l’internationalisation comme élément de réflexion intitulé « Formation sur la communication interculturelle ».

Jocelyn Nadeau, directeur de l’Éducation permanente et des Technologies de l’information à l’UMCE, a opté pour la dimension évaluative de l’apprentissage avec sa présentation, « La rétroaction comme appui à l’apprentissage et à la réussite ».

Robert Levesque, professeur au Secteur éducation et lettres, a pour sa part offert un volet peu exploré en milieu éducatif, soit « Le respect dans le milieu scolaire : une analyse comparée des perceptions des élèves et des enseignants ».

Renée Guimond Plourde, professeure-chercheuse au Secteur éducation et lettres, et Joey Nadeau, étudiant en éducation, ont présenté la communication « Une culture de la réussite au postsecondaire : un cadre novateur d’action et de réflexion ».

Seul étudiant officiellement inscrit comme personne-ressource, Joey Nadeau a d’ailleurs suscité l’intérêt de plusieurs intervenants présents en incarnant le profil 2013 de l’étudiant du postsecondaire. « Je suis conscient que la participation d'un étudiant du 1er cycle à un tel événement est assez extraordinaire. Je me sens choyé d'avoir pu partager cette expérience unique avec madame Guimond-Plourde, que je remercie pour la confiance qu'elle m'accorde. Participer à cette rencontre a été pour moi une expérience sans égal qui laissera sans aucun doute une grande trace dans ma formation professionnelle. J'ai accepté de relever ce magnifique défi car je crois qu'il est important pour les professionnels de l'éducation de comprendre que les étudiants qui siègent dans leurs classes ne sont pas seulement des étudiants. Beaucoup d'entre nous portent plusieurs autres chapeaux et doivent garder l'équilibre dans tout ça ».

Le campus de Shippagan était représenté par la professeure-chercheuse, Nathalie Boivin, du Secteur science infirmière du site de Bathurst. Elle a proposé un atelier touchant aux ressources technologiques en lien avec la santé : « Alphabétisme en matière de santé : une formation en ligne pour offrir un service de qualité aux clients ».

Rares sont les occasions pour ces professionnels de l’éducation postsecondaire de partager en face à face. Par son unique structure, le CCNB/UMCE devenait l’endroit tout désigné pour soutenir le partage de pratiques innovantes tout en stimulant les réflexions touchant aux enjeux actuels et futurs en éducation. L’équipe de l’Université de Moncton est unanime : le comité organisateur, sous la baguette de la coordonnatrice madame Francine Bérubé, a offert une rencontre impeccable et réussie sur tous les points.

- 30 -
Source : Service des communications, Campus d'Edmundston
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.