Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 27 Février 2013

La Société historique acadienne a organisé un colloque portant sur l’Acadie, l’histoire et l’éducation

La photo, prise lors de l’ouverture du colloque, nous fait voir, de gauche à droite, Jean Ladouceur, vice-président de la Société historique acadienne; Raymond Théberge, recteur et vice-chancelier de l'Université de Moncton; et Raymond McLaughlin, président de la Société historique acadienne.
Agrandir l'image
La Société historique acadienne (SHA) a organisé un colloque portant sur l’Acadie, l’histoire et l’éducation, le 16 février au pavillon Adrien-J.-Cormier au campus de Moncton.

Environ 75 personnes provenant du Nouveau-Brunswick, de l'Ile-du-Prince-Édouard, du Québec, de l'Ontario et de la France ont participé à ce colloque.

Ce colloque, qui s’inscrivait dans le cadre des activités entourant le 50e anniversaire de fondation de l’Université de Moncton, s’adressait aux membres de la Société historique, aux étudiants et étudiantes, aux membres du corps professoral et à ceux du corps enseignant des écoles publiques ainsi qu’à tous ceux et celles qui s’intéressent à l’histoire de l’Acadie. Présenté dans le cadre de la Semaine nationale du patrimoine qui a eu lieu du 11 au 18 février, il a permis également de faire connaître au public la contribution de l’Université de Moncton et de la Société historique acadienne au progrès de l’histoire et du patrimoine acadiens.

Sylvie Lebel, du ministère de l’Éducation, a prononcé une conférence portant sur le contenu et les modalités d’enseignement de l’histoire dans les écoles francophones de la province. Quant à Jeanne Mance Cormier, conservatrice au Musée acadien de l’Université de Moncton, elle a parlé de la transmission du savoir par les musées et les moyens utilisés pour faire connaître au public les collections d’objets historiques et les documents d’archives. Sylvie Ladouceur, de l’Institut d’études acadiennes, a ensuite discuté des carnavals comme phénomène social et plus précisément, des différentes formes de représentation historique, littéraire, ethnique et occupationnelle lors des carnavals d’hiver au sud-est du Nouveau-Brunswick.

Les étudiants en histoire Laura Huet, Carolynn McNally et François LeBlanc ont présenté leurs travaux de recherche, tandis que les historiens Maurice Basque et Gregory Kennedy ont fait un exposé portant sur l’historiographie et les tendances récentes en histoire acadienne. Une table ronde portant sur l’évolution de l’histoire de l’Acadie a clôturé la partie formelle du colloque.

Les personnes participantes ont par la suite été invitées à visiter les sites à valeur historique ou patrimoniale logés à l’Université de Moncton : le bureau de la Société historique acadienne, le Centre d’études acadiennes Anselme-Chiasson et le Musée acadien.

Renseignements : 858-4708 / societehistoriqueacadienne@gmail.com
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.