Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Jeudi 14 Février 2013

Festival del cine : découvrir le cinéma espagnol et hispano-américain

Les cinéphiles amoureux de culture hispanique seront comblés avec le premier festival de films en espagnol à Moncton ce mois-ci. Le samedi 23 et le dimanche 24 février, le Festival Del Cine prendra l’affiche dans la salle de projection 163 du pavillon Jacqueline-Bouchard. En tout, cinq films seront projetés au grand écran devant public en version originale espagnole avec sous-titres en anglais.

Le Festival del cine est présenté en collaboration avec le Service des loisirs socioculturels du campus de Moncton.

Une première au campus
Depuis plusieurs années, l’idée d’un festival de films en espagnol trotte dans la tête de celle qui est à la tête du projet, Cynthia Potvin, professeure d’espagnol au Département de traduction et des langues de l’Université de Moncton. Elle souhaite faire découvrir les réalités socioculturelles, historiques et linguistiques du monde hispanique. « Quand on va en voyage, on revient généralement la tête pleine de beaux paysages, de plages au sable blanc, de soleil, mais on ne constate pas toujours l’envers de la médaille : la réalité sociale et le quotidien des gens qui y habitent. »

C’est cette réalité qui sera projetée à l’écran lors du premier Festival del cine et qui aborde le thème des défis à relever du monde hispanique dans son évolution. « Tous les sujets dont font l’objet les films à l’affiche peuvent nous toucher de près ou de loin, avance Mme Potvin. On invite les gens à découvrir et à réfléchir à ces enjeux à travers la loupe hispanique ». Celle qui espère voir plusieurs éditions du Festival del cine défiler à l’écran au fil des ans, souligne que l’idée d’un thème sera ancrée dans le projet. « C’est un bon point de départ pour découvrir la culture hispanique. Pour les prochaines éditions, on pourrait se concentrer sur d’autres facettes comme la culture, la famille, etc. »

Des films primés à l’affiche pour une première fois à Moncton
D’excellents films qui ont remporté plusieurs honneurs sont à l’affiche lors de ce premier Festival del cine dont le coup d’envoi aura lieu le samedi 23 février à 15 heures. C’est « También la Lluvia » (Even the Rain), d’Icíar Bollaín (2011), film mettant en vedette Gael García Bernal, qui lancera le bal. Le film dont l’intrigue se passe en Bolivie a récolté 13 nominations aux Prix Goya (l’équivalent des Oscars en Espagne) en 2011 et a remporté le prix du public pour meilleur film de fiction au Berlin International Film Festival (2011). « Tambien la Lluvia » permet également de voir à l’écran le talent de Luis Tosar et Carlos Aduviri.

Une occasion à ne pas manquer, « La Yuma » (Florence Jaugey, 2011) est la première réalisation du Nicaragua depuis 20 ans. Le film prendra l’affiche le samedi 23 février à 18 heures. Incarnant une jeune fille qui rêve de quitter son village et devenir boxeuse, la comédienne principale, Alma Blanco, a remporté la palme de la meilleure actrice au Festival de films de Cartagena de Indias en Colombie (2010). Le film met également en vedette les comédiens Gabriel Benavides et Rigoberto Mayorga.

« Contracorriente » (Undertow) (Javier Fuentes León, 2010), drame romantique qui traite de l’homosexualité, a remporté six nominations et neuf prix depuis sa sortie dont le prix du public au Chicago Latino Film Festival et au Festival de films latino-américains de Lima en 2010. La projection est à l’horaire le samedi 23 février à 20 heures. Les cinéphiles pourront découvrir le jeu du trio d’acteurs Cristian Mercado, Manolo Cardona et Tatiana Astengo.

« El Hombre de Al Lado » (The Man Next Door) (Mariano Cohn et Gastón Duprat, 2010) prendra l’affiche le dimanche 24 février à 18 heures. Cette comédie noire qui traite des différences entre les classes sociales a été honorée de six récompenses de l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences of Argentina en 2010 (en plus de trois autres nominations) dont meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur acteur principal et meilleur scénario. Le film met en vedette Rafael Spregelburg, Daniel Araoz et Eugenia Alonso.

Un sujet qui a capté l’attention sur la scène internationale il y a de cela quelques années clôturera le Festival le dimanche 24 février à 20 heures grâce au documentaire « La Muerte de Pinochet » (The Death of Pinochet), de Bettina Perut et Ivan Osnovikoff (2011). Un portrait entre le tragique et le comique qui décrit incroyablement bien la société du Chili. Le film met en vedette Otilia Carrillo, Juan González, Manuel Castro et Manuel Carrillo.

Billets
Les billets pour les projections sont en vente au coût de 5 $ pour chaque entrée (tarif ordinaire) et 2 $ (tarif étudiant). Il est possible de se procurer un laissez-passer pour les cinq projections au coût de 20 $ (ordinaire) et 8 $ (étudiant). Les laissez-passer sont en vente à la billetterie du Centre étudiant, au 858-3738. Les billets individuels seront en vente à l’entrée seulement.

Une aide précieuse
Les films présentés ont été choisis parmi la sélection offerte par le Spanish Film Club, ce qui a permis aux organisateurs de mettre la main sur des films primés jamais encore diffusés dans la région. Les séries Spanish Film Club existent grâce à l’appui de Pragda, du secrétariat de la Culture de l’Espagne ainsi que du Programme de coopération culturelle entre le ministère de la Culture de l’Espagne et les universités américaines.

Pour mener à terme le projet du Festival del cine, Cynthia Potvin bénéficie de l’aide précieuse du Comité d’étudiantes et d’étudiants volontaires en espagnol. Le Comité compte des étudiants d’espagnol des niveaux supérieurs et des étudiants ayant terminé leur formation en espagnol.

Plusieurs activités promotionnelles ont lieu tout au long de l’année universitaire afin de sensibiliser et familiariser la population à certains aspects culturels, historiques et sociaux du monde hispanique en guise de promotion pour le festival.

Les collaborateurs et partenaires pour cette édition 2013 du Festival del cine sont le Spanish Film Club de PRAGDA, Louis Doucet et le Service des loisirs socioculturels de l’Université de Moncton, Maurice Oviedo et le Festival international du film ethnographique du Québec (FIFEQ), Paul Arseneau, réalisateur indépendant, et Brenda Comeau, graphiste.

Le Festival del cine tient également à remercier ses généreux commanditaires et donateurs : la Faculté des études supérieures et de la recherche, la Faculté des arts et des sciences sociales, le Département de traduction et des langues et le Conseil étudiant du Département de traduction et des langues.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.