Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 13 Février 2013

Le professeur Michel Johnson est le chercheur du mois de la Fondation pour la recherche en santé du Nouveau-Brunswick

Agrandir l'image
Michel Johnson, professeur adjoint à l’École de kinésiologie et de récréologie de l’Université de Moncton, directeur des Groupes de recherche en conduite sécuritaire et directeur de recherche du programme Coeur en santé, est le chercheur du mois de la Fondation pour la recherche en santé du Nouveau-Brunswick. La FRSNB souligne ainsi l’excellence et le leadership de l’un de nos chercheurs dans le domaine de la recherche en santé qui sont axés sur le patient, la médecine appliquée et l’innovation.

Le programme de recherche du professeur Johnson est surtout centré sur l’élaboration de modèles psychobiologiques de la conduite incorporant la fonction autonome, des mesures cognitives et de la performance de conduite au sein de populations asymptomatique et symptomatique.

Il y a environ une dizaine d’années, il a entrepris ses études à titre de cochercheur dans deux initiatives nationales, soit le projet AUTO21, mené dans le cadre du programme des Réseaux de centres d’excellence du Canada (www.auto21.ca) et appuyé par au-delà de 200 partenaires des secteurs de l’industrie, du gouvernement et des établissements, et le projet Canadian Driving Research Initiative for Vehicular Safety in the Elderly (www.candrive.ca), financé par les Instituts de recherche en santé du Canada et l’Institut de recherche de l’hôpital d’Ottawa. Il a occupé le poste de professeur adjoint aux universités Lakehead et Nipissing.

Le professeur Johnson a réussi à obtenir plus de 2,5 millions de dollars pour le financement de la recherche depuis qu’il est à l’emploi de l’Université de Moncton il y a maintenant trois ans. Cette somme provient en grande partie du Fonds d'innovation de l'Atlantique (FIA) de l'Agence de promotion économique du Canada Atlantique (APÉCA). Il a participé à d’autres projets dont la valeur s’élève à huit millions de dollars. Il a formé et a agi comme mentor pour une douzaine d’étudiants de premier cycle et des cycles supérieurs de diverses universités, a apporté sa contribution à plus d’une vingtaine d’articles et de rapports, et a présenté de nombreux exposés à des congrès nationaux et internationaux. En plus de ses travaux en laboratoire, il dirige une étude visant à proposer des stratégies pour renforcer la participation de la population aux soins de santé (Voix des patients) et à étudier des façons novatrices d’offrir des soins de santé aux patients du Nouveau-Brunswick souffrant d’une maladie chronique ou à risque d’en souffrir (Connected Voices).

En attirant des chercheurs talentueux comme le professeur Johnson au Nouveau-Brunswick, la FRSNB estime que « nous contribuons à l’effort de la communauté internationale qui vise à promouvoir un mode de vie sain et à offrir des services de santé efficaces. Nous créons également un milieu de recherche dynamique qui permet de former nos étudiants et étudiantes pour faire d’eux les chercheurs en santé talentueux de demain. Joignez-vous à nous pour rendre hommage à M. Johnson dont les travaux visent à améliorer la santé et l’autonomie des Néo-brunswickois et des Néo-brunswickoises. »

Michel Johnson a obtenu le baccalauréat ès arts de l’Université de Moncton avant de poursuivre ses études de maîtrise ès sciences à l’Université Laval et de Ph.D. en kinésiologie à l’University of Western Ontario.

Renseignements : 858-4811 / michel.johnson@umoncton.ca

Adresse Web : http://www.nbhrf.com

Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.